Coronavirus : Le port du masque devient obligatoire à l’antenne d’Europe 1

RADIO La station de radio est la première en France à rendre obligatoire le port du masque dans toutes ses émissions

C.R.

— 

Julian Bugier a présenté son émission masqué, vendredi 25 septembre
Julian Bugier a présenté son émission masqué, vendredi 25 septembre — Europe 1

A la rentrée, les médias se demandaient s’ils allaient imposer le port du masque en plateau et à l’antenne. Alors qu’il devenait obligatoire en entreprise, chaînes de télévision et stations de radio se refusaient à le généraliser pour leurs animateurs et invités. C’était il y a un mois. Mais cette semaine, de nouvelles mesures de restriction ont été annoncées pour tenter d’endiguer l’épidémie, et Europe 1 a décidé de prendre le pas.

Au lendemain des nouvelles annonces d’Olivier Véran, la radio au logo bleu a donc contraint ses équipes à prendre la parole masquées. « Que se passerait-il si demain Matthieu Belliard était testé positif ? Tous les membres de son équipe seraient des cas contact. Cela compliquerait les choses. La priorité, c’est la santé de la rédaction », indique Donat Vidal Revel, le directeur de l’information d’Europe 1, à nos confrères de TV Mag. Pour une durée de quinze jours, le personnel devra porter le masque dès lors qu’il y aura plusieurs personnes en studio. Christophe Hondelatte, seul au micro pour son émission, en sera par exemple exempté.

Au Parisien, la direction d’Europe 1 assure que « contrairement aux masques en tissu, les chirurgicaux n’entravent en rien la qualité du son. On s’en est rendu compte avec certains invités qui refusaient de l’enlever. Pour les auditeurs, il est impossible de s’en rendre compte. » Si cette mesure est bel et bien imperceptible pour le public, d’autres stations suivront-elles Europe 1, la première à imposer le masque dans toutes ses émissions en France ?