Avec le lancement en France de ses Stories, LinkedIn écrit une nouvelle page de son histoire

RESEAUX La France est le cinquième pays au monde à voir débarquer cette nouvelle fonctionnalité qui marque un peu plus encore la mutation de LinkedIn, vitrine pro devenue réseau social complet

Laurent Bainier

— 

LinkedIn adapte au monde pro les codes de la story popularisés par Snapchat
LinkedIn adapte au monde pro les codes de la story popularisés par Snapchat — LinkedIn

Ce n’était définitivement pas le bon jour pour venir au boulot en marcel. Depuis 8 heures, ce mardi matin, LinkedIn a mis à la disposition de votre voisin d' open space une nouvelle fonctionnalité redoutable : les stories. Des vidéos éphémères (elles disparaissent au bout de 24 heures), verticales et courtes – 20 secondes max soit bien assez pour vous afficher au second plan de son selfie avec votre masque sous le menton et le bermuda à pois que vous cachiez consciencieusement sous le bureau à chaque visioconférence.

Car pour cette journée de lancement en France, il y a fort à parier que le gros de la production tourne autour du protocole sanitaire au travail : gants en latex pour le baby-foot, saluts du coude élaborés et  flair bartending avec bouteilles de gel hydroalcoolique… Et ensuite ? Une fois passée l’excitation des retrouvailles en zone sanitarisée, à quoi serviront ces courtes séquences vidéos ?

La mue de LinkedIn

« Les stories vous permettront de faire vivre à votre communauté l’intérieur de votre entreprise, les coulisses de votre activité, de vos projets, confirmait à la veille du lancement Sandrine Chauvin, directrice de la rédaction de LinkedIn Europe, Moyen-Orient et Amérique Latine. C’est un excellent moyen pour créer davantage de liens avec votre communauté. »

Objectif ultime de cette nouvelle fonctionnalité lancée en France après avoir été testée dans quatre autres pays : la conversation entre membres. En un an, le réseau a vu le nombre de discussions entre les utilisateurs de sa messagerie croître de 55 %. Cantonné il y a quelques années au rôle de CV numérique pour cadre à l’écoute du marché, LinkedIn a poussé les murs jusqu’à devenir un réseau complet. Newsletter, live, playlists et maintenant stories… La firme rachetée par Microsoft en 2016 a multiplié les lancements ces derniers mois.

Suivez-nous

« Nous voulons offrir à nos 690 millions de membres dans le monde tous les formats possibles pour qu’ils s’expriment, explique Sandrine Chauvin. Les stories, par exemple, doivent permettre de partager l’instant, l’éphémère. Mais les médias pourront également s’en servir pour partager des petits snaps d’infos, des formats courts à picorer. 40 % des utilisateurs viennent aussi sur LinkedIn pour consulter l’actualité. »

Il ne nous en fallait pas plus pour nous convaincre de tester l’outil. Si vous voulez voir mon voisin de bureau en marcel jongler avec des flacons de Purell, c’est par ici que ça se passe…