Déconfinement à la radio : Les politiques reviennent en studio, à commencer par François Hollande

INTERVIEW France Inter reprend peu à peu un rythme normal et demande à ses invités de se déplacer jusqu’à la Maison de la radio

20 Minutes avec AFP

— 

François Hollande dans les studios de France Inter en 2016
François Hollande dans les studios de France Inter en 2016 — LAURENT-POOL/SIPA

France Inter fait sa rentrée post-confinement. Le lundi 25 mai, après deux mois sans invités dans les locaux de la station pour cause d’épidémie de coronavirus, François Hollande sera la première personnalité à revenir en studio a annoncé la radio vendredi.

« Chaque jour, une seule personnalité sera présente dans les locaux de la chaîne », dans les tranches de 7h/9h ou 18h/20h, et le dimanche midi, a précisé la station sur Twitter. L’ex-président de la République doit ouvrir le bal dans la matinale de lundi.

Prise de température automatique à l’entrée de la Maison de la radio

Le ministre de la Santé Olivier Véran pourrait apparaître de son côté sur France Info, où il est invité pour une journée spéciale sur son plan pour l’hôpital. Mardi, c’est le ministre de la Culture Franck Riester qui sera à l’antenne. « Les ministres commencent à ressortir », a indiqué Jean-Philippe Baille, directeur de la rédaction de franceinfo. « Ça s’accompagne de mesures de précaution. Il y a une prise de température automatique à l’entrée de la Maison de la radio. Et les invités porteront un masque jusqu’à leur arrivée à l’antenne ». Ils ne pourront être accompagnés que d’un officier de sécurité si besoin est, mais pas de leur conseiller en communication.

La responsable du maquillage s’est dotée d’un stérilisateur et la plupart de celles et ceux qui passeront à l’antenne se maquilleront eux-mêmes. La station d’information en continu reprend peu à peu son fonctionnement normal et une centaine de salariés devraient revenir dans les locaux à partir du 2 ou 3 juin, contre 45 cette semaine. L’émission quotidienne Les informés pourrait également revenir en plateau. La plupart des stations de radio avaient arrêté de recevoir des invités en studio depuis le début du confinement, le 17 mars.