Coronavirus : Une « internationale des radios confinées » lancée par Radio Nova

MEDIAS Dès ce lundi soir, plusieurs radios du monde entier proposeront sur leur antenne des programmes réalisés par leurs homologues étrangères

20 Minutes avec AFP

— 

Une personne écoute la radio (image d'illustration).
Une personne écoute la radio (image d'illustration). — Creative Commons Zero - CC0

Radio Nova a annoncé lundi le lancement d’une « internationale des radios confinées ». Les membres de ce réseau, qui s’étend de Bologne (Italie) à Johannesburg (Afrique du Sud) et de Séoul (Corée du Sud) à Los Angeles (Etats-Unis), proposeront chaque soir sur leurs ondes une émission réalisée par l’une des stations participantes.

La Neu Radio de Bologne en Italie, un des pays les plus durement touchés par le Covid-19, a préparé une émission inaugurale qui sera diffusée ce lundi soir en France sur Radio Nova.

« Raconter des histoires communes »

Pour les jours prochains, une vingtaine de radios alternatives se sont déjà prises au jeu pour des programmes à dominante musicale : Dublab de Los Angeles, CISM de Montréal (Canada), Kaya FM de Johannesburg, la radio allemande Cosmo, Radio Eksen à Istanbul (Turquie), Teder à Tel Aviv (Israël), ou la Seoul Community Radio, en Corée du Sud.

Radio Nova proposera quant à elle une playlist comprenant des titres de Mathieu Boogaerts, 113, Françoise Hardy ou de l’Italien Andrea Laszlo de Simone.

« Les frontières, les portes se ferment. Est-ce qu’à travers Internet on peut continuer à raconter des histoires communes ? », a souligné Emmanuel Hoog, ex-PDG de l’AFP et directeur des Nouvelles éditions indépendantes (LNEI), qui rassemblent les participations personnelles du banquier Matthieu Pigasse dans les médias et la culture (Radio Nova, Les Inrocks, Rock en Seine…).