Coronavirus : « Le Point » s’excuse après avoir publié une chronique raciste de Bernard Mabille

RACISME L’humoriste Bernard Mabille s’en prend à Sibeth Ndiaye, porte-parole du gouvernement, dans sa dernière chronique dans l’hebdomadaire de droite

B.Ch.

— 

Bernard Mabille en 2018
Bernard Mabille en 2018 — SYSPEO/SIPA

Dans une chronique publiée dans Le Point, Bernard Mabille a critiqué l’action de  Sibeth Ndiaye. L’humoriste a cru bon de suggérer que la porte-parole du gouvernement, « virée demain » n’aille « remplacer Mariam » pour « reprendre Dimanche à Bamako » dans une allusion au duo Amadou et Mariam et à la couleur de peau de Sibeth Ndiaye.

Plus haut, Bernard Mabille avait aussi tenté un jeu de mots avec le prénom de Sibeth Ndiaye : « prénom bien deçà de ce qu’elle paraît ». L’humoriste faisait notamment allusion à diverses maladresses de la part de la porte-parole du gouvernement dans ses dernières déclarations.

« Avec toutes nos excuses »

Alors que Le Point avait dans un premier temps publié cette chronique avec le commentaire « L’humoriste s’en donne à cœur joie », l’hebdomadaire a décidé de supprimer le passage raciste, repéré par de nombreux internautes, et a présenté des excuses. Etienne Gernelle, directeur de la rédaction, s’est exprimé. Sur Twitter et sur le site du Point, une note sous la chronique précise : « Le passage sur Sibeth Ndiaye a été supprimé. Avec toutes nos excuses. »