Ultra-connectés, irréels… Les médias dans l’œil des lecteurs

FUTUR DE L'INFO (3/5) Dans le cadre de Médias et Citoyens, une grande consultation lancée par Bluenove avec neuf médias partenaires dont « 20 Minutes », les lecteurs nous racontent comment ils envisagent les médias en 2050

Tr.L.

— 

A quoi ressemblera l'info en 2050 ?
A quoi ressemblera l'info en 2050 ? — Pixabay

Infobésité, fake news, indépendance mise à mal, vitesse des flux… Les médias font l’objet de vives critiques. À l’heure où prolifèrent les infox et où les technologies modifient la manière dont nous nous informons, ils doivent réaffirmer leur rôle pour être les garants d’une information fiable et vérifiée. Alors, à quoi ressembleront les médias en 2050 ?

Dans le cadre de Médias et Citoyens, une grande consultation lancée par Bluenove avec neuf médias partenaires dont 20 Minutes, nous publions les contributions issues des ateliers Bright Mirror qui se tiennent un peu partout en France depuis le mois de décembre 2019. JFD nous dévoile un futur où l’homme aurait exploré l’univers d’où ressortent des informations aussi fantasmagoriques que poétiques.

Alerte info dans le cosmos

« Nous sommes le 15 janvier 2050, au mitan du vingt-et unième siècle…

La galaxie d’Andromède n’a pas encore percuté la Voie Lactée.

Du sol pierreux ou du sable gris émergent quelques fragments de ferraille, un morceau de fémur, une pastille d’uranium, rien d’identifiable par une créature qui découvrirait les rares traces de cette nouvelle préhistoire…

Une infime modification de l’orbite terrestre, une légère courbure de la galaxie auront eu raison de notre planète… A moins que l’apprenti sorcier qui peuplait la petite boule bleue, ayant développé tous les ingrédients de son anéantissement, ait finalement provoqué cette catastrophe, passée d’ailleurs inaperçue dans le cosmos.

L’évènement n’a pas fait la une entre les étoiles !

Juste une petite vibration, comme le scoop d’une chaîne d’une chaîne d’information en continu aussitôt passé à la trappe d’une nouvelle urgence. »

L’info à l’échelle de l’univers

« Les ondes célestes, pour se charger d’une annonce et la répercuter, ne se satisfont pas d’une rumeur à la périphérie d’une galaxie, il leur faut du fracassé, du tangible, du démontré… Pas des supputations, pas des logorrhées cafouilleuses, pas les chiens écrasés qui font le quotidien des humains… La fumée d’un volcan ou une vague sur le Pacifique ne méritent pas les gros titres du côté des Céphéides.

Et que dire de nos petites vanités et de nos grandioses certitudes. L’univers se gausse, frappe ses cuisses obscures et moque nos rodomontades !

Grands reporters et nébuleuse du Crabe

« Ah ! Celui-là qui parlait de conquête spatiale n’a pas réussi à préserver son petit lopin. Il ne mérite même pas un entrefilet dans un tabloïd.

Et soudain, une alerte. L’alarme se déclenche, gyrophares, interruption des programmes… Pendant que la nébuleuse du Crabe termine sa course, une naine blanche vient d’exploser du côté du nuage de Magellan : ça, c’est du concret. On dépêche nos grands reporters, les spécialistes de tout et de rien et on garde l’antenne même si, pour l’instant, on ne sait pas grand-chose… Tiens, le petit frémissement de la Terre nous aurait-il contaminés ? »