Ultra-connectés, irréels… Les médias dans l’œil des lecteurs

FUTUR DE L'INFO (2/5) Dans le cadre de Médias et Citoyens, une grande consultation lancée par Bluenove avec neuf médias partenaires dont « 20 Minutes », les lecteurs nous racontent comment ils envisagent les médias en 2050

Tr.L.

— 

A quoi ressemblera l'info en 2050 ?
A quoi ressemblera l'info en 2050 ? — Pixabay

Infobésité, fake news, indépendance mise à mal, vitesse des flux… Les médias font l’objet de vives critiques. À l’heure où prolifèrent les infox et où les technologies modifient la manière dont nous nous informons, ils doivent réaffirmer leur rôle pour être les garants d’une information fiable et vérifiée. Alors, à quoi ressembleront les médias en 2050 ?

Dans le cadre de Médias et Citoyens, une grande consultation lancée par Bluenove avec neuf médias partenaires dont 20 Minutes, nous publions les contributions issues des ateliers Bright Mirror qui se tiennent un peu partout en France depuis le mois de décembre 2019. Maëllie Launay nous raconte ce qui se passerait si le virtuel devenait hyperconnecté au réel.

Les chaînes de télévision et les journaux ont disparu

« Nous sommes le 15 janvier 2050. Une alerte retentit depuis mon smartphone… « Kala ? Pourrais-tu me lire la dernière notification s’il te plaît ? » Kala, mon assistante virtuelle, connectée à l’ensemble des surfaces numériques de mon appartement, sort de veille pour me répondre : « Lecture de la dernière notification… Nicolas Rivier, votre journaliste préféré, est en direct depuis Londres, pour l’inauguration de la forêt connectée. »

Quelle bonne nouvelle ! J’enfile mon casque VR et ouvre l’appli LibraNews. Ma grand-mère serait tellement étonnée par l’évolution de la transmission des informations… A l’époque, les journalistes dépendaient souvent de journaux, de chaîne de télévision ou d’émissions radio… Aujourd’hui, tous ces médias ont disparu ! »

Le futur du journalisme ?

« Sur LibraNews, les journalistes proposent leurs contenus directement via l’appli. Leur rémunération est fixée en fonction du nombre d’articles mensuel, du taux de fiabilité et du nombre de réactions des lecteurs (like, partage, commentaire…). L’OMFN (Organisation Mondiale des Fake News) classe les actualités selon trois niveaux de fiabilité : vérifiée, en attente ou non-vérifiable. Les utilisateurs géolocalisés à proximité des faits reçoivent par ailleurs une notification, ce qui va permettre de confirmer l’info, ou de la déclarer en « fake news ».

Sur LibraNews, chacun peut personnaliser ses préférences selon ses envies ! Des infos sur la Chine ? Sur l’actu de votre ville ? Sur le dernier film sorti au VR-ciné ? C’est simple : sélectionnez les thématiques sur lesquelles vous souhaitez vous informer, et suivez uniquement les reportages et interviews de vos journalistes favoris.

Et pour les alertes de niveau 1, l’OMFN affiche l’information via un pop-up sur la page d’accueil de l’appli et contacte les personnes à proximité de l’alerte, afin qu’elles puissent réagir rapidement face à l’urgence. C’est un peu le Netflix de l’actualité, avec un abonnement ajustable selon le nombre de journalistes et thématiques auxquelles on souhaite s’abonner, allant de 10 à 49 euros par mois… »

Toute l’info dévoilée à partir de son canapé

« À peine mon casque enfilé, me voici projeté virtuellement au milieu des Londoniens, aux premières loges pour l’inauguration de la forêt connectée. L’aboutissement de 20 longues années de travail…. Armé d’une multitude de capteurs qui permettent une reconstitution 360 de la scène et d’une paire de lunette connectée,

Nicolas Rivier me permet ainsi d’être au cœur de l’événement, tout en étant installé confortablement dans mon canapé à Paris. Le journaliste commente l’événement en direct, énonçant des chiffres clairs et les bénéfices à moyen et à long terme de cette initiative. Quand soudain, une nouvelle alerte me parvient en fond sonore…

C’est l’heure de me connecter à mon espace de travail virtuel. J’appuie sur « pause », ajoute l’actu en favoris, et reviens à l’instant présent, là, sur mon canapé. Je pourrai regarder la suite depuis LibraNews replay, qui recense l’ensemble de mes favoris ainsi que la liste des dernières actualités des journalistes auxquels je me suis abonnée. »