Le rachat du « Journal de Mickey » et de « Picsou Magazine » parachevé

MEDIAS Le groupe français de médias pour enfants Unique Heritage Média a annoncé mardi avoir bouclé le rachat de Disney Hachette Presse (DHP), important éditeur de publications pour enfants

20 Minutes avec AFP

— 

Un enfant lit le «Journal de Mickey» (illustration).
Un enfant lit le «Journal de Mickey» (illustration). — LOISON VINCENT/SIPA

Ils valent des millions, au moins en nombre de magazines vendus : le Journal de Mickey et Picsou Magazine changent d’actionnaire. Le groupe français de médias pour enfants Unique Heritage Média a annoncé mardi avoir bouclé le rachat de Disney Hachette Presse (DHP), important éditeur de publications pour enfants, auprès de ses actionnaires, les groupes Lagardère et Disney.

Fin juin, Unique Heritage Media avait annoncé avoir entamé des négociations exclusives en vue de racheter DHP à Lagardère, actionnaire de DHP à hauteur de 49 %, et à The Walt Disney Company, qui détient les 51 % restants de la coentreprise, pour un montant non divulgué.

Dans le cadre de cette reprise, DHP a été renommé Unique Heritage Entertainment, précise son acquéreur. L’entreprise continuera « l’édition et l’exploitation de magazines sous licence Disney, à travers des marques comme Le Journal de Mickey, Picsou Magazine, Mickey Junior ou Disney Princesses », précise le document.

Plus de 12 millions de magazines vendus par an en France

Cette opération permet à Unique Heritage Media de renforcer considérablement son mini-empire dans la presse jeunesse, où il est en concurrence avec des groupes comme Bayard. UHM, spécialisé au départ dans les applications pour enfants, livres et jeux éducatifs, s’est développé dans la presse jeunesse en 2015 en rachetant le groupe Fleurus, éditeur de publications emblématiques comme Papoum, Abricot, Je lis déjà ou Le monde des Ados.

Avec Disney Hachette Presse, il a mis la main sur des mastodontes de la presse pour enfants : l’entreprise vend plus de 12 millions de magazines par an en France, avec ses marques et licences ultra-connues.

Pour Lagardère, cette cession s’inscrit dans la volonté de recentrage sur les activités d’édition et de distribution dans les lieux de voyage (aéroports, gares, etc...) opérée par son dirigeant Arnaud Lagardère. Dans ce cadre, le groupe a déjà cédé la plupart de ses activités dans la presse et les médias.