Lyon: BFM TV Lyon Métropole sera lancée le 3 septembre

MEDIA L'équipe lyonnaise sera constituée de 15 journalistes

B.T. avec AFP

— 

Une bonnette de micro aux couleurs du logo de BFM TV.
Une bonnette de micro aux couleurs du logo de BFM TV. — ALLILI MOURAD/SIPA
  • 15 journalistes vont lancer BFM TV Lyon Métropole le 3 septembre.
  • La chaîne promet deux rendez-vous quotidiens, l’un de 6h30 à 9h30, l’autre de 17h à 20h.
  • Emmanuel Roye espère attirer 100.000 téléspectateurs sur la nouvelle télévision locale lyonnaise.

C’est officiel, BFM TV Lyon Métropole débarque le 3 septembre sur les fréquences de la chaîne TLM, rachetée en fin d’année dernière. Le démarrage avait été annoncé pour l'été, il sera finalement repoussé à la rentrée.

Une partie des équipes de Télé Lyon Métropole va intégrer BFM Lyon et de nouvelles têtes seront embauchées. Les équipes devraient être constituées le 1er août. En tout, 15 journalistes vont travailler sur la future chaîne d’information locale qui déménage actuellement de Part-Dieu à Confluence.

« Une ligne éditoriale 100 % locale »

Emmanuel Roye, le directeur délégué de BFM région, tient à rassurer les Lyonnais : la chaîne aura une « ligne éditoriale 100 % locale ». Il explique par ailleurs qu’elle proposera deux grands rendez-vous en plateau, l’un le matin entre 6h30 et 9h30, l’autre en début de soirée, de 17h à 20h.

Fidèle à la promesse de BFM de privilégier le direct, Emmanuel Roye ajoute : « On ne s’interdit à aucun moment de reprendre le direct en cas de grand événement ». Enfin grâce à des accords de coopération et les droits TV détenus par la maison mère Altice, BFM Lyon promet une large couverture des clubs sportifs locaux (OL Groupe, Asvel, LOU Rugby).

Les chaînes d’informations de télévision locale n’ont, jusqu’à présent jamais réussi à trouver un public suffisant pour obtenir un modèle économique satisfaisant. TLM, créée en 1988 avait failli disparaître à plusieurs reprises. Pourtant Emmanuel Roye se veut confiant, s’appuyant sur le modèle de BFM Paris qui rassemble 530.000 spectateurs. Pour réaliser des économies et pouvoir recruter plus de journalistes, ces derniers seront uniquement dotés de smartphones. Tandis que le présentateur n’aura pas de régie pour l’épauler. Il devra lancer lui-même ses sujets ou coordonner ses caméras.

100.000 téléspectateurs par jour attendus

La chaîne lyonnaise espère attirer quotidiennement 100.000 téléspectateurs. Le directeur délégué de BFM région compte sur l’aide de SFR, également propriété du groupe Altice. L’opérateur devrait afficher automatiquement BFM Lyon à l’allumage de la box pour les abonnés lyonnais. « Cela va apporter une très belle audience à nos partenaires annonceurs », estime-t-il. Enfin BFM Lyon a finalisé un accord avec la Métropole de Lyon. 600.000 euros pour que le mot Métropole soit mentionné dans le nom de la chaîne. Emmanuelle Roye a démenti ce montant.