Paris: Un kiosquier a-t-il refusé de vendre «L’Equipe magazine» avec un couple gay en couverture?

HOMOPHOBIE D’après l’internaute qui rapporte l’évènement, le kiosquier, qui réfute l'accusation, aurait clairement revendiqué son homophobie. 

Rachel Garrat-Valcarcel

— 

C'est un kiosquier situé place de la République qui aurait refusé de vendre le supplément de «L'Equipe».
C'est un kiosquier situé place de la République qui aurait refusé de vendre le supplément de «L'Equipe». — Emma PROSDOCIMI/SIPA

La une de L’Equipe magazine de cette semaine avait déjà suscité les quolibets des homophobes de tout poil sur Twitter, cette semaine. Elle aurait aussi provoqué un refus de vente homophobe, à Paris, de la part d’un kiosquier de la place de la République.

Cette semaine, le supplément de fin de semaine du quotidien sportif met en couverture deux hommes qui s’embrassent lors d’un match de water-polo. L’Equipe magazine consacre en effet un long dossier fouillé aux personnes LGBT dans le monde du sport et à l’homophobie qu’elles y rencontrent.

Samedi, un internaute affirme sur Facebook dans un long post que, quand il a voulu acheter le journal L’Equipe, son kiosquier de la place de la République ne lui a pas donné le magazine qui va avec le samedi. « Il m’explique alors que le carton est là, mais qu’il ne les a pas déballés ce matin. Interloqué, je lui réponds : "Ah bon ? !…." et puis, en pouvant à peine y croire, je lui demande : "Vous êtes homophobe ?" Il me répond "oui". Tout simplement. »

En fin de journée, la maire PS de Paris, Anne Hidalgo, qui gère indirectement ces kiosques placés sur la voie publique, a condamné sur Twitter l’attitude du kiosquier. Elle y a parlé d’un acte « inacceptable ».

Son adjointe au commerce à la Mairie de Paris, Olivia Polski, a dit vouloir saisir MédiaKiosk, l’entreprise à qui est déléguée la gestion de ces points de vente des journaux à Paris. Contactée par franceinfo.fr, cette dernière a déclaré avoir contacté le kiosquier qui «réfute ces accusations» et indiqué vouloir mener «une enquête plus approfondie afin de comprendre exactement les faits et prendre les mesures qui s'imposeront».