Harcèlement: L'enquête interne pour «comportements inappropriés» se poursuit au site de Franceinfo

SEXISME L'enquête pour «comportements inappropriés» envers des femmes au sein de la rédaction numérique de franceinfo, va se poursuivre

C.B. avec AFP

— 

Un décor de Franceinfo à la Maison de la radio.
Un décor de Franceinfo à la Maison de la radio. — LIONEL BONAVENTURE / AFP

Des « comportements inappropriés » qui ne passent pas. Trois collaborateurs de la rédaction numérique de Franceinfo ont été sanctionnés : un journaliste du site, employé par le groupe, licencié pour « comportements inappropriés » et deux responsables mis à pied. Selon Libération, le journaliste licencié s’est vu reprocher d’avoir tenté d’embrasser de force des apprenties, mais d’autres salariées précaires auraient aussi fait l’objet d’avances appuyées, sur fond d’ambiance sexiste dans la rédaction.

Et cette enquête pour « comportements inappropriés » envers des femmes va se poursuivre, a annoncé la direction de l’information de France Télévisions, après la parution de nouveaux éléments dans la presse. « Le journal Libération apporte ce [vendredi] soir des éléments qui n’ont pas été portés à notre connaissance, c’est pourquoi j’ai demandé à ce que l’enquête soit reprise et poursuivie », a indiqué dans un communiqué vendredi soir le directeur de l’Information à France Télévisions, Yannick Letranchant.

« Zéro tolérance envers le harcèlement »

« Je suis conscient du profond trouble que cette affaire provoque au sein de la rédaction. Je rappelle que France Télévisions est engagée dans une politique d’exemplarité et de zéro tolérance envers le harcèlement, ajoute-t-il. Le 12 février, la Direction de l’Information a été informée de rumeurs […] Immédiatement, nous avons diligenté avec la DRH une enquête interne et déclenché une procédure disciplinaire » à l’égard de trois collaborateurs.

Plusieurs affaires de harcèlement et d’agressions sexuelles ont secoué les médias français ces derniers mois, notamment dans le sillage de l’affaire de la Ligue du LOL et du mouvement Balance ton porc.