«Les Inrocks»: Des femmes nommées à la rédaction en chef Web après la Ligue du LOL

MEDIAS Marie Kirschen et Fanny Marlier sont les nouvelles rédactrice en chef et rédactrice en chef adjointe du site des «Inrocks»

F.R.

— 

Capture d'écran du site des Inrocks.
Capture d'écran du site des Inrocks. — Capture d'écran

Marie Kirschen a été nommée rédactrice en chef du site Web des Inrocks. Cette journaliste de 34 ans est une spécialiste des questions liées aux femmes et aux personnes LGBT.

Créatrice de la revue lesbienne Well Well Well, elle a auparavant travaillé à Têtu, Libération et à feu Buzzfeed France. Elle est aussi membre du collectif de femmes journalistes Prenons la Une, qui a salué sa nomination sur Twitter. « La  Ligue du LOL a été une prise de conscience. Il est temps que les rédactions changent ! », a écrit le collectif.

Une rédactrice en chef adjointe en charge de la diversification

Fanny Marlier est quant à elle la nouvelle rédactrice en chef adjointe du site. Ces deux journalistes remplacent David Doucet et François-Luc Doyez, licenciés début marspour « faute grave ». Une décision de la direction motivée par l’effet négatif de la polémique sur « l’image » de l’hebdomadaire et par la remise en cause de la « crédibilité journalistique » des deux hommes. David Doucet et François-Luc Doyez faisaient partie de la Ligue du LOL, un groupe Facebook dont des membres ont harcelé en ligne des hommes et, surtout, des femmes, pendant plusieurs années dès 2009. Les Inrocks ont donc tiré des enseignements de ce scandale – qui a pointé l’entre-soi masculin, hétéro et blanc qui prévaut dans plusieurs rédactions.

 

Par ailleurs, Carole Boinet a été nommée rédactrice en chef adjointe en charge de la diversification. Franck Vergeade, ex-rédacteur en chef de la revue pop Magic, est, lui, nommé rédacteur en chef musiques à la place d’Azzedine Fall, qui a quitté les Inrocks pour un projet lié à la musique.

Ce nouvel organigramme prend place sous l’égide du directeur de la rédaction, Jean-Marc Lalanne nommé en décembre.