Patrick Drahi serait prêt à céder «L'Express» à Alain Weill

VENTE Selon «Challenges», Alain Weill devrait s'exprimer la semaine prochaine devant les salariés de «L'Express»...

A. Bo.

— 

Alain Weill, le président d'Altice, maison-mère de RMC et SFR, lors d'une conférence de presse le 6 juin 2018.
Alain Weill, le président d'Altice, maison-mère de RMC et SFR, lors d'une conférence de presse le 6 juin 2018. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Patrick Drahi, PDG d’Altice, s’apprêterait à lâcher le contrôle de L’Express, qu’il possède à 100 % depuis 2015, selon une information du site Challenges. Il abandonnerait ainsi la majorité du capital à Alain Weill, PDG d’Altice France et patron, entre autres, de RMC et BFMTV. Ce dernier, « qui conserverait ses fonctions chez Altice, doit s’exprimer le 11 février devant les salariés », selon Challenges.

Une nouvelle tentative de redynamisation

Cette probable cession serait un moyen de redynamiser L’Express : en quelques années, la rédaction a connu de nombreux départs, et plusieurs changements de stratégies, mais ses chiffres sont toujours en baisse. Les ventes de l’hebdomadaire auraient chuté de 7,71%  entre 2017 et 2018.

Si la création de BFMTV a été un franc succès pour Alain Weill, son incursion dans le monde de la presse écrite est moins concluante : son rachat de La Tribune en 2008 s’était soldé par un échec deux ans après.