Laurence Boccolini, en septembre 2018.
Laurence Boccolini, en septembre 2018. — Christophe ARCHAMBAULT / AFP

RADIO

Laurence Boccolini va quitter Europe 1: «Ce n’est pas un départ avec de la haine»

Vendredi, l’animatrice présentera l’ultime numéro de son émission «Etes-vous prêts à jouer le jeu?» avant de quitter Europe 1...

Laurence Boccolini est la quatrième voix féminine préférée des auditeurs, derrière Léa Salamé, Charline Vanhoenecker et Flavie Flament. C’est ce que révèle RadioNotes 2018, le sondage consacré à la radio, organisé en partenariat entre 20 Minutes et le site PureMédias, dont les résultats ont été dévoilés ce mercredi.

« Ça me surprend un peu parce que je suis arrivée juste en septembre », a réagi auprès de 20 Minutes celle qui anime depuis la rentrée Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? sur  Europe 1 du lundi au vendredi. Et de poursuivre : « Ça fait toujours plaisir quand on est distinguée comme ça, on a l’impression que les gens vous aiment bien. C’est super agréable, je ne vais pas vous dire le contraire. »

Paradoxalement, cette bonne nouvelle survient alors que Laurence Boccolini s’apprête à quitter la station. Elle présentera vendredi l’ultime numéro de son émission qui sera remplacée en janvier sur le créneau 16h-17h par un nouveau concept animé par Karl Zéro.

« Je n’ai pas exactement pu faire ce que je voulais » sur Europe 1

Êtes-vous prêts à jouer le jeu ? n’a pas été épargnée par les mauvais résultats d’audiences qui minent Europe 1 ces derniers mois. En septembre-octobre, l’émission était suivie par 143.000 auditeurs au quart d’heure moyen, soit 32.000 personnes en moins par rapport au programme qui occupait cette case l’an passé. Les changements apportés au contenu n’ont pas convaincu.

« Personnellement, je ne m’y suis pas senti vraiment à ma place, dans le sens où je n’ai pas exactement pu faire ce que je voulais et je me suis dit que je n’avais pas envie de continuer, explique Laurence Boccolini à 20 Minutes. J’ai demandé à partir et Laurent [Guimier, le vice-président d’Europe 1] a accepté que je le fasse avant les vacances de Noël. »

« Ce n’est pas un départ avec de la haine », insiste-t-elle affirmant avoir « gard [é] de bonnes relations » avec la station. « Europe 1 a été ma maison pendant très longtemps [elle y a notamment animé plusieurs émissions entre 1987 et 1992], évidemment je leur souhaite le meilleur et je sais qu’ils vont remonter parce qu’ils travaillent dur pour ça. »

« C’est une expérience qui mènera à autre chose, c’est pas grave »

Laurence Boccolini ne s’imagine pas se lancer dans de nouveaux projets en radio dans l’immédiat : « Je ne suis pas comme ça, quand j’arrête quelque chose, il ne faut pas absolument que je trouve un autre plan derrière ». Celle qui rappelle que son CV recense trente-cinq années de carrière en radio, « [son] premier métier », veut prendre son temps. « On verra dans un ou deux ans. Je me dis que les choses arrivent pour une bonne raison et qu’il faut toujours voir le bon côté, positiver. [Êtes-vous prêts à jouer le jeu ?] est une expérience qui mènera à autre chose, c’est pas très grave. »

En attendant, Laurence Boccolini ne manque pas de projets à la télévision, sur TF1. Elle vient d’enregistrer un numéro du Grand concours des animateurs qui sera diffusé prochainement. Le 4 janvier prochain, elle sera aux commandes, au côté de Christophe Beaugrand, d’une amusante compétition : Big Bounce, La course de trampoline.