En guerre contre Twitter, Fox News n'a pas tweeté depuis une semaine

WEB La chaîne proteste apparemment contre le harcèlement dont a été victime son animateur Tucker Carlson...

P.B.

— 

L'animateur de Fox News Tucker Carlson, en 2017.
L'animateur de Fox News Tucker Carlson, en 2017. — Richard Drew/AP/SIPA

Non, le compte Twitter de Fox News n’est pas cassé. Si la chaîne américaine n’a pas tweeté depuis le 8 novembre, c’est volontaire : selon Mediaite, Fox News mène une guerre silencieuse contre Twitter pour protester contre le harcèlement dont a été victime son animateur Tucker Carlson, en ligne et à son domicile.

Le dernier tweet de la chaîne a été publié le 8 novembre : « Une cour d’appel fédérale tranche en défaveur de l’administration Trump sur Daca » (le programme d’Obama pour les jeunes sans papiers arrivés enfants aux Etats-Unis », que Donald Trump veut suspendre). Depuis, c’est le silence radio, sans explication officielle.

« Raciste, on sait où tu vis »

Il y a huit jours, le groupe antifa Smash Racism D.C. a organisé une manifestation devant la maison de l’animateur conservateur, pour protester contre sa couverture de la caravane de migrants. Carlson n’était pas chez lui, mais selon le Daily Caller, sa femme était seule à la maison avec leurs enfants, et s’est cachée dans le garde-manger, pensant avoir affaire à des cambrioleurs. Le groupe d’une douzaine d’individus a notamment tapé à la porte et chanté « Raciste, on sait où tu vis, sors de ta maison ». Surtout, ils ont publié des photos montrant l’adresse de l’animateur.

Les images ont été signalées à Twitter, mais le réseau a mis plusieurs heures avant de suspendre le groupe (il est interdit de publier l’adresse d’un particulier, même si elle est disponible publiquement, surtout dans le cadre d’une campagne de harcèlement).

L’action de Fox est symbolique – Twitter n’a pas besoin de la chaîne – mais elle s’inscrit dans le cadre plus global d’une protestation de personnalités conservatrices, qui accusent Twitter, Facebook et Google d’avoir des biais anti-droite. Reste à voir si d’autres suivront ce boycott, et combien de temps il durera.