Démission de Hulot: Léa Salamé regrette d'avoir parlé de «moment de grâce»

MEDIAS Léa Salamé et Nicolas Demorand n’avaient pas caché leur enthousiasme après la démission surprise de Nicolas Hulot dans leur émission sur France Inter…

C.W.

— 

Léa Salamé regrette sa réaction après la démission de Nicolas Hulot.
Léa Salamé regrette sa réaction après la démission de Nicolas Hulot. — CHAMUSSY/SIPA

Dans une vidéo mise en ligne par France Inter au lendemain de la démission de Nicolas Hulot, Léa Salamé et Nicolas Demorand n’avaient pas caché leur joie. La journaliste disait notamment avoir vécu ici son « plus fort » moment de radio, qualifiant de « moment de grâce », cette annonce surprise et en direct à son micro. Un enthousiasme non dissimulé, qui avait alors suscité les moqueries des internautes ( et d'Edouard Baer), et que Léa Salamé regrette désormais.

« Vous êtes sérieux ? »

« Ça m’a valu des quolibets et d’être chambrée par mes amis, c’est vrai. Pas sûr que je le refasse, si c’était à refaire. Maintenant, il faut remettre les choses dans leur contexte. Nous sortons de cette interview un peu abasourdis. Le service Web de France Inter nous demande une petite réaction à chaud. Sans doute eût-il été effectivement plus judicieux d’attendre… », a-t-elle confié au site Télé Loisirs. De même, Léa Salamé s’est également expliquée sur le « vous êtes sérieux ? », un cri du cœur que la journaliste n’avait pu retenir face à Nicolas Hulot après son annonce.

« Je suis une Méditerranéenne qui parle avec les mains, une expressive pas toujours sous contrôle, qui peut vite avoir la gorge serrée et la larme prête à couler. Quand les Français entendent Nicolas Hulot annoncer en direct qu’il démissionne, plus d’un se dit : "Wouah, il est sérieux, là ?". Moi, je le dis à l’antenne ! », explique-t-elle.