Diffamation: M6, poursuivie par Marcel Campion, a été relaxée en appel

JUSTICE Nicolas de Tavernost, Bernard de la Villardière et Clément Dudouet avaient été condamnés en première instance pour un commentaire sur le forain dans un numéro du magazine « Enquête exclusive » diffusé en 2013…

20 Minutes avec AFP

— 

Bernard de la Villardière anime «Enquête exclusive» sur M6.
Bernard de la Villardière anime «Enquête exclusive» sur M6. — Benjamin DECOIN/M6

Ce jeudi, la cour d’appel de Paris a relaxé le directeur de la publication Nicolas de Tavernost et deux journalistes de M6, Bernard de la Villardière et Clément Dudouet, condamnés en première instance pour avoir diffamé le forain Marcel Campion dans un reportage diffusé en décembre 2013.

L’extrait concerné figurait dans un reportage d’Enquête exclusive, intitulé « Dans les coulisses de Noël », consacré au fonctionnement de la Grande roue de Paris, propriété de Marcel Campion.

« Un simple constat »

« Le paiement par chèque est autorisé mais les nombreux touristes étrangers n’en ont pas. Heureusement, Marcel Campion a pensé à tout. Il a passé un accord avec une banque. Deux distributeurs de billets ont été installés juste au pied de la roue. Des espèces sonnantes et trébuchantes qui rendent incertaines les estimations de chiffre d’affaires. La Grande roue lui rapporterait chaque année près de quatre millions d’euros », avançait le commentaire.

La cour a estimé que l’extrait jugé diffamatoire par le tribunal correctionnel de Paris, et par le plaignant, était « exprimé en termes très généraux et prudents » et qu’il avait été « sur-interprété », selon l’arrêt que l’AFP a consulté. L’arrêt en question ajoute : « Le propos se borne à un simple constat, sans affirmer ni même insinuer qu’il s’agirait d’une manœuvre délibérée et frauduleuse dans le but d’empêcher l’évaluation du chiffre d’affaires ».