«Vraiment»: Le nouvel hebdomadaire se déclare en cessation de paiement

VRAIMENT PAS Le magazine hebdomadaire « Vraiment​ » a interrompu sa parution​​ ​en raison de ses faibles ventes, deux mois après son lancement en kiosque…

20 Minutes avec agence

— 

L'hebdomadaire «Vraiment» (illustration).
L'hebdomadaire «Vraiment» (illustration). — JOEL SAGET / AFP

Clap de fin pour Vraiment. Polaris News, la société éditrice de l’hebdomadaire, s’est déclarée ce mardi en cessation de paiement.

L’entreprise pourrait prochainement demander sa liquidation judiciaire auprès du tribunal de commerce de Paris, selon les informations de Challenges.

Des ventes trop faibles

Vraiment a publié sept numéros en tout, dont le dernier est paru le 2 mai. L’éditeur du magazine espérait vendre 40.000 exemplaires en l’espace de 18 mois. Un objectif trop ambitieux : seuls 5.000 exemplaires étaient vendus chaque semaine.

Le magazine prévoyait « une nouvelle formule » pour relancer les ventes. « L’équipe prépare une réorientation du projet d’ici l’été 2018 », avait annoncé Polaris News. Un projet, articulé entre une parution mensuelle ou bimensuelle et une formule numérique, qui ne verra finalement pas le jour.

>> A lire aussi : Une du «Point» sur Erdogan: La Turquie réplique à Emmanuel Macron

>> A lire aussi : «Têtu»: Un collectif d'actionnaires donne un nouveau départ au magazine