«20 Minutes» voit le RGPD comme une formidable opportunité

A NOS LECTEURS «20 Minutes» s’engage avec enthousiasme à respecter le RGPD…

Benjamin Chapon

— 

«20 Minutes» s'engage à respecter la RGPD et à la faire respecter par ses partenaires
«20 Minutes» s'engage à respecter la RGPD et à la faire respecter par ses partenaires — B.Chapon/20Minutes

« Le RGPD, on est à fond pour », s’exclame spontanément Olivier Bonsart, directeur de 20 Minutes quand on l’interroge sur cette réglementation qui va bouleverser la vie de tous les internautes. Et donc ceux de 20 Minutes. Si le RGPD est entré en vigueur vendredi, nous n’avons pas attendu pour nous conformer à son esprit.

La première étape a été de passer nos sites web et mobile en navigation sécurisée dès février, avant même la mise en place du RGPD. La prochaine étape sera pour nous de faire en sorte que nos internautes aient la possibilité de gérer les données qu’ils nous donnent.

Ce que nous savons de vous

Soyons transparents : nous récoltons très peu de données sur vous et aucune n’est sensible. Quand vous lisez nos articles nous ne connaissons ni votre nom, ni votre adresse, ni votre sexe, ni votre âge… Nous savons en revanche combien vous êtes à lire tel ou tel article, si vous le lisez en entier et sur quels supports.

Nous avons besoin de ces données pour nous améliorer et mieux répondre à vos attentes. Mais bientôt, vous pourrez décider de nous cacher ces informations, tout comme vous pourrez renoncer à des publicités ciblées (mais il y aura toujours de la pub sur le site, on en a besoin pour vivre…) et à la personnalisation des contenus, comme par exemple nos newsletters.

Protéger les données

Si 20 Minutes voit le RGPD comme une opportunité c’est qu’il nous permet de faire pression sur certains de nos partenaires commerciaux et intermédiaires qui n’ont pas la même vision des choses que nous et qui, à notre insu, pouvaient accumuler les données de nos internautes. Nous avons déjà choisi de ne plus travailler avec certains partenaires aux pratiques abusives. Avec le RGPD, nous pourrons encore mieux protéger les rares données que vous nous autoriserez à récolter, et améliorerons la fiabilité des traitements qui ont lieu en dehors de chez nous.

Olivier Bonsart, le président et directeur de la publication de 20 Minutes, et la direction des systèmes d’information du journal, aidée par un avocat spécialiste de ces questions, ont fait du respect de cette nouvelle réglementation une priorité absolue. Cette nouvelle donne, complexe et mal perçue par certains de nos partenaires commerciaux, demandera une période d’adaptation.

Nous sommes avides de vos commentaires et retours sur ce sujet que nous prenons très au sérieux.