«Projet Daphne»: Quand 45 journalistes vont poursuivre les enquêtes d’une consœur maltaise assassinée

HISTOIRES INTERDITES Après l’assassinat de la journaliste Daphne Caruana Galizia, son investigation continue grâce à l’enquête collaborative de 18 médias (re)lancée par Forbidden Stories, qui s’apprêtent à publier des révélations sur la corruption à Malte…

A.D.

— 

La journaliste d'investigation Daphne Caruana Galizia, ses  obsèques le 3 novembre 2017 et veillée devant le haut-commissariat maltais à Londres.
La journaliste d'investigation Daphne Caruana Galizia, ses obsèques le 3 novembre 2017 et veillée devant le haut-commissariat maltais à Londres. — Jon Borg/AP/Matthew Chattle/Shutter/SIPA

Un réseau pour continuer les enquêtes des journalistes assassinés. Grâce à l’organisation Forbidden Stories (« histoires interdites »), un réseau lancé le 31 octobre par la plateforme de journalistes d’investigation Freedom Voices Network et financé par Reporters sans frontières (RSF), 18 médias internationaux s’apprêtent à sortir une série de révélations sur la corruption et le blanchiment d’argent à Malte. Ces investigations, réunies sous le nom « The Daphne project » (Projet Daphne), sortiront six mois après l’assassinat de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia.

« Des escrocs partout où vous regardez »

« Il y a des escrocs partout où vous regardez. La situation est désespérée », écrivait cette journaliste une demie-heure avant de mourir dans l’explosion de sa voiture, près de son domicile sur l’île de Malte.

Quelques semaines après son assassinat, 45 journalistes de 15 pays, représentant 18 médias et organisations, dont Radio France, Le Monde et France 2 pour les médias français, ont décidé de poursuivre son travail d’enquête sur des affaires de corruptions impliquant de nombreux hommes politiques de l’archipel.

Elle avait brossé le pays d’un pays gangrené par la corruption et le blanchiment d’argent. Une situation qui fait l’objet d’une enquête du parlement européen. Les révélations du Projet Daphne seront dévoilées dès mardi.