« Le Grand baobab bleu » : Daniel Schick mise sur l’art pour répondre aux angoisses de l’exil

ROMAN « Le Grand baobab bleu » de Daniel Schick est paru en avril 2022 chez Albin Michel

Alain Raimbault membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Le grand baobab bleu
Le grand baobab bleu — Albin Michel
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Le grand baobab bleu » de Daniel Schick, paru le 28 avril 2022 aux Éditions Albin Michel.

Alain Raimbault, écrivain, blogueur et contributeur du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Le grand baobab bleu de Daniel Schick, paru le 28 avril 2022 aux Éditions Albin Michel.
 

Sa citation préférée :

« Mathieu place Demba sous perfusion d’histoires qui lui sont étrangères. Celles-ci sont pour Demba exotiques, exaltantes, distrayantes, nourrissantes : des pansements. Visites de musées, histoires d’œuvres, récits de la vie de créateurs sont des opérations d’embellissement qui permettent aux deux hommes de respirer leur existence plus facilement. Ils ont besoin de quitter la condition humaine, leur condition d’humains. »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que ce roman est un hymne à la peinture, aux musées, aux créateurs, à l’art qui est, pour évoquer Stendhal ou Baudelaire « une promesse de bonheur ». Mais aussi un rappel du malheur. Un des créateurs ici est Picasso dont quelques tableaux vont devenir le moteur de l’action. En effet, face à l’Acrobate à la boule, le personnage principal, le Malien Demba exilé à Paris, va revivre des moments douloureux de son passé et comprendre qu’il doit agir pour se libérer. L’art devient plus qu’une promesse, plus qu’un besoin, il apparaît comme une évidence, une solution, une réponse intime.
  • Parce qu’au-delà de l’intense histoire d’amitié entre Mathieu et Demba à Paris, il est question de l’exil clandestin des Africains vers l’Europe, du voyage incertain à travers le désert, de leur exploitation et de leur assassinat par toutes sortes de criminels, ou de leur noyade dans le grand cimetière sans sépulture qu’est la Méditerranée, dans l’indifférence générale.
  • Parce que ce livre aborde un thème terrible, qui est celui de la pédophilie pratiquée par un membre de la famille, ici l’oncle de Demba. L’enfant violé n’a aucune solution pour fuir sa situation et doit endurer des sévices pendant des années. Le poids de l’autorité du violeur est trop lourd et l’empêche de parler. L’enfant est détruit dès son plus jeune âge. Il faut du temps et une force extraordinaire pour pouvoir survivre à une telle agression. L’exil, la fuite est un début de solution, mais la douleur persiste. Comment guérir d’un tel traumatisme ?
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Demba, âgé dans la vingtaine, fuit son village plus pour oublier son passé que la misère. Il arrive à Paris après des années de voyage et rencontre par hasard Mathieu qui va lui faire découvrir des musées et des créateurs.

Les personnages. Mathieu, ancien critique d’art. Demba, Malien réfugié à Paris. L’oncle et la mère de Demba.

Les lieux. Paris ; Le Bourget ; le village de Sébé au nord du Mali ; l’Afrique du Nord.

L’époque. Aujourd’hui.

L’auteur. Daniel Schick est un homme d’art et de médias. Il a travaillé pour la radio et la télévision dans le domaine culturel. Le grand baobab bleu est son premier roman et son quatrième livre.

Ce livre a été lu en appréciant la façon avec laquelle l’art peut modifier la trajectoire des personnages. Le message est lumineux, poétique, existentiel. Oui, je l’ai beaucoup aimé.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !