« Le cas Victor Sommer » vaut à Vincent Delareux l'admiration d'Amélie Nothomb

ROMAN « Le cas Victor Sommer » de Vincent Delareux, lauréat du Prix des Etoiles Librinova 2020, est paru en mai 2022 chez L'Archipel

Marceline Bodier membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Le cas Victor Sommer
Le cas Victor Sommer — L'Archipel
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Le cas Victor Sommer » de Vincent Delareux, paru le 25 mai 2022 aux Éditions L'Archipel.

Marceline Bodier, bookstagrameuse et contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Le cas Victor Sommer de Vincent Delareux, prix des étoiles Librinova 2020  paru le 25 mai 2022 aux Éditions L’Archipel.
 

Sa citation préférée :

« C’est bien là le problème des disparitions : elles nous plongent dans un entre-deux inconfortable. L’individu disparu est aussi présent qu’absent. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que sous nos yeux impuissants, le texte déroule implacablement un cas de fusion insupportable entre un fils et sa mère. Nous voyons tout : la pensée de Victor et sa logique implacable, mais aussi la folie de cette logique qui interprète tout, d’Eugénie à « l’homme du kiosque ». Nous voyons même par quel renversement le bourreau incarne simultanément le sauveur de celui qu’il a détruit… Rien ne nous est épargné, et nous ne pouvons que subir le supplice de voir cette mécanique se dérouler jusqu’au son terme. Ce n’est pas un roman psychologique, mais un cas d’école psychanalytique !
  • Parce que malgré cela, si Victor Sommer était un personnage de la mythologie, ce ne serait pas Œdipe (il n’épouse pas sa mère). Si c’était un mythe fondateur de la psychanalyse, ce ne serait pas le petit Hans (il ne connaît pas son père). Si c’était un personnage de roman, ce ne serait pas Emma Bovary (« prisonnier d’une vie qui ne lui convenait pas » ? Allons, c’est plus compliqué que ça…). Vous commencez sans doute à comprendre pourquoi Victor Sommer est un cas, n’est-ce pas ? Il en évoque beaucoup d’autres, mais il est un nouvel archétype de tout cela réuni.
  • Parce qu’une partie de l’histoire est révélée dès le début, et beaucoup d’entre vous vont vite deviner le reste. Et pourtant… si je vous disais qu’il y a une tension qui ne va que croissant, parce qu’on pressent plusieurs dénouements possibles et qu’on ne veut surtout croire à aucun… ou à la rigueur à un, qui se profile pendant un moment d’éclaircie totalement improbable, mais qui s’avère n’être là que pour décevoir le dernier espoir que nous avions que Victor s’en sorte « autrement ». Bilan : ce roman est un bijou d’épreuve pour nos nerfs de lecteur !
  • Parce qu’Amélie Nothomb situe Le cas Victor Sommer à mi-chemin entre Les Évangiles et Psychose. Les Évangiles ? Victor, qui a 33 ans au moment de l’histoire, serait-il un nouveau Christ ? Ouh là. Que non, vous vous fourvoyez ! Sa mère, qui en a 66, serait-elle un nouvel Antéchrist ? Ah tiens ! Je n’y avais pas pensé, mais puisque vous le dites… En tout cas, ce que je peux vous dire, c’est que l’auteur, lui, pense qu’une partie de la population élèvera Victor « au rang de martyr ». Une partie seulement, car tout le monde ne sera pas d’accord : voilà un bon début pour devenir un mythe…
  • Parce que vous allez aussi me demander pourquoi Psychose. Aïe. Je redoutais justement que vous me posiez cette question… mais oui, bien sûr, je comprends l’association d’idées que fait la dame au chapeau, et vous la comprendrez aussi ! Un homme sous la coupe de sa mère même quand celle-ci a disparu, un homme qui dort auprès d’un couteau suisse qu’il pense hérité de son père pour se protéger de cauchemars récurrents : les ingrédients sont là. Mais l’histoire qu’en tire Vincent Delareux n’est pas celle de Psychose. Et comme je ne peux pas vous en dire plus… vous n’avez plus qu’à lire le livre !

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. La mère de Victor Sommer a disparu. Son fils ne sait pas comment vivre sans elle : « « Victor, aimes-tu réellement ta mère ? » Cette question directe ne me plaisait pas beaucoup. Je l’ai donc contournée. « Maman m’aime beaucoup », ai-je dit. » Cette disparition est-elle sa chance, ou son drame ?

Les personnages. Peut-être l’autrice de Soif a-t-elle été sensible à la présence de Dieu dans le roman ? Du moins, à celle du désir de devenir Dieu, c’est-à-dire de prendre sa vie en main. Eugénie pousse Victor à devenir ce genre de Dieu. Vous pensez bien qu’elle ne va pas y arriver. Mais si vous saviez comment…

Les lieux. Victor habite avec sa mère, et il fait de drôles de rêves dans leur maison : des rêves d’océan qui veut le noyer (tiens tiens, des rêves de « mer » meurtrière ?)… de tiroir qui contient de dangereux symboles de son père inconnu… Ça vous fait peur ? Comme vous avez raison…

L’époque. Victor Sommer est un cas : comprenez donc que c’est un mythe, et qu’un mythe, ça ne vit à aucune époque et à toutes à la fois. La dernière fois qu’on avait entendu parler d’un cas du même genre, c’était Œdipe… il a bien changé, mais n’allez pas croire que son histoire est devenue plus supportable !

L’auteur. Vincent Delareux est né en 1997, et Le cas Victor Sommer est son premier roman. Il est plus jeune que ses personnages, mais pourtant, l’âme humaine semble n’avoir aucun secret pour lui. Pas étonnant qu’il ait subjugué le jury du prix des étoiles de Librinova !

Ce livre a été lu avec un mélange d’effroi et d’admiration. Les doubles sens et les doubles discours coulent de manière tellement naturelle qu’on ne peut qu’en être saisi. On ne peut que souhaiter à Vincent Delareux une carrière à l’image de celle d’Amélie Nothomb, qui l’a adoubé !

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !