Johan Heliot veut se projeter « Vers un ailleurs meilleur »

DYSTOPIE « Vers un ailleurs meilleur » de Johan Heliot est paru en mars 2022 au Seuil Jeunesse

Echos de Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Vers un ailleurs meilleur
Vers un ailleurs meilleur — Seuil
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Vers un ailleurs meilleur » de Johan Heliot, paru le 18 mars 2022 au Seuil Jeunesse.

Anne-So « Echos de Mots », blogueuse littéraire jeunesse et contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Vers un ailleurs meilleur de Johan Heliot, paru le 18 mars 2022 aux Éditions du Seuil Jeunesse.
 

Sa citation préférée :

L’extrême misère engendre une violence extrême ; la solidarité est un concept de nantis, valable uniquement quand on a le ventre et le portefeuille remplis. Mais quand on crève de faim ou de maladies impossibles à soigner, qu’on gèle sous une bâche en plastique crasseuse en guide de couverture, qu’on doit marcher des heures du soir au matin pour passer d’une soupe populaire à une distribution de vêtements usagés, parce qu’on ne dispose plus d’assez de points pour emprunter les transports en commun… Alors seule la rage vous maintient debout.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que Vers un ailleurs meilleur est une dystopie se déroulant en France, dans un futur proche. Plusieurs années après l’Effondrement et l’instauration de l’état d’urgence permanent, nous rencontrons deux héros qui se partageront la narration : Arno et Maya. Ces deux-là ont un point commun : ils ont tout deux finit par perdre la totalité de leurs points de citoyenneté et doivent en subir les conséquences.
  • Parce que Maya, 17 ans, est condamnée à une remise à jour partielle des facultés cognitives et mémorielles. Elle doit donc être « remise à jour » et va perdre dix années de souvenirs afin de repartir sur de nouvelles bases dans une France où les citoyens sont sous le contrôle permanent de l’Etat et de ses agents. Le problème : son petit frère autiste de 8 ans, Max, a besoin d’elle et elle ne peut absolument pas se permettre de le laisser seul avec leur père. Alors Maya va prendre la décision de fuir avec Max vers le sud.
  • Parce qu’Arno, 18 ans, a également perdu tous ses points. Après une première remise à jour il y a plusieurs années, c’est désormais en centre de rééducation qu’il devrait être envoyé mais, finalement, le juge décide d’un autre destin pour lui. Il va devoir rejoindre le P2CE, le Programme de collaboration citoyenne effective. Son rôle désormais : retrouver les fuyards et les ramener dans les mains de la République d’union nationale afin que leur peine soit appliquée.
  • Parce que Vers un avenir meilleur est un roman efficace, haletant et terrifiant car potentiellement réaliste. Le rythme soutenu ne laisse aucun répit aux personnages comme aux lecteurs et la plume, efficace et agréable, va toujours droit au but. De plus, cette dystopie va au-delà de la fiction puisqu’elle porte des réflexions sur la migration forcée et la dictature. A lire absolument !
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Lorsqu’elle perd ses points de citoyenneté, Maya décide de fuir France-Nord avec son petit frère en direction la Zone Sud. Malheureusement, son chemin à travers le Grand Désert, le no man’s land et le haut-mur, sera semé d’embûches.

Les personnages. Maya et Arno sont deux adolescents qui vont tenter de survivre face à un système totalitaire. Ils sont tous les deux déterminés et courageux bien que réalistes et parfois terrifiés.

Les lieux. Le roman débute à France-Nord, anciennement Paris. Les héros voyageront ensuite à travers la France vers le Sud en espérant rallier l’Afrique où la vie serait plus douce.

L’époque. Le roman se déroule quelques décennies après l’Effondrement après qu’un virus a décimé le monde.

L’auteur. Johan Heliot, de son vrai nom Stéphane Boillot-Cousin, est un écrivain français prolifique – avec plus d’une centaine d’ouvrages à son actif – vivant à Epinal. Ancien professeur de français et d’histoire-géographie, il se met en congé de l’Éducation Nationale en 2002 pour se consacrer à l’écriture.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots, blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !