« La capture »: Nicolas Lebel donne une suite au « Gibier »

ROMAN NOIR « La capture » de Nicolas Lebel est paru en mars 2022 au Masque

Audrey Escoin membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
La capture
La capture — Le masque
  • Les lectures coups de cœur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « La capture » de Nicolas Lebel, paru le 23 mars 2022 aux Éditions du Masque.

Audrey Escoin, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande La Capture de Nicolas Lebel, paru le 23 mars 2022 aux Éditions du Masque.
 

Sa citation préférée :

Qui sème les coups, récolte la vengeance.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que c’est le retour d’Yvonne Chen. Souvenez-vous, on avait fait sa connaissance dans Le gibier. La voilà de retour, prête à mettre la main sur les Furies… Elle n’a plus grand-chose à perdre, alors peu importe les moyens employés, elle veut sa vengeance.
  • Parce que l’endroit où Nicolas Lebel situe son intrigue est une île bretonne, lugubre, très peu peuplée et qui instaure un climat de stress palpable à chaque chapitre. Chen va tomber par surprise sur des "presque" collègues, deux membres de l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH). Dans leur viseur, le père Petrovácz, soupçonné de crimes horribles.
  • Parce que Nicolas Lebel nous livre une intrigue à tiroirs, pleine de secrets et de découvertes. Parce que malgré la gravité des faits, il sait arracher quelques sourires à ses lecteurs. Parce que Chen, totalement désabusée et distante, est juste parfaite. Parce que, encore une fois, l’intrigue est très documentée et ancrée dans le réel : une triste réalité d’ailleurs que je vous laisse découvrir.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Morguélen. Un nom funèbre pour une île bretonne giflée par les vents. Un terrain idéal pour la lieutenante Chen, lancée dans une traque sans merci. Dans son viseur : des tueurs à gages insaisissables, les Furies, déesses du châtiment.

Les personnages. Yvonne Chen, le père Petrovácz, les Furies, les membres de l’OCLCH.

Les lieux. L’île bretonne de Morguélen.

L’époque. Des années 1990 à nos jours.

L’auteur. Né à Paris, voyageur insatiable, Nicolas Lebel a publié huit romans dont cinq dans la série du capitaine Mehrlicht. En 2021, il a reçu le Prix Griffe Noire du meilleur roman policier français de l’année pour Le gibier.

Ce livre a été lu avec toujours ce même plaisir de retrouver la plume vive et passionnante de Nicolas Lebel. Il a le don d’écrire de vrais polars et d’avoir son univers si reconnaissable que j’aime tant.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !