« Les Monstres de Rookhaven »: Le conte de Pádraig Kenny règle son compte à la maltraitance

JEUNESSE « Les Monstres de Rookhaven », conte gothique signé Pádraig Kenny, est paru en janvier 2022 chez Lumen

Echos de Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Les Monstres de Rookhaven
Les Monstres de Rookhaven — Lumen
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Les Monstres de Rookhaven » de Pádraig Kenny, paru le 20 janvier 2022 aux Éditions Lumen.

Anne-So « Echos de Mots », blogueuse littéraire jeunesse et contributrice   du groupe de lecture  20 Minutes Livres, vous recommande Les Monstres de Rookhaven de Pádraig Kenny, dont le tome 1 est sorti le 20 janvier 2022 aux Éditions Lumen.
 

Sa citation préférée :

 Goret n’appartient ni au passé, ni au présent, ni au futur, parce qu’il vit hors du temps, il voit ce que les autres ne peuvent pas voir et sait ce qu’ils ignorent. Il y a notamment une chose qu’il sait avec certitude : il sait qu’il sera libre très bientôt.

 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que Les Monstres de Rookhaven est un roman jeunesse dans lequel nous découvrons Mirabelle et sa famille de « monstres ». Ensemble, ils vivent à l’abri du monde des humains dans un manoir recouvert d’un voile magique les dissimulant. Autrefois chassés par les hommes, les monstres ont fait un pacte avec les villageois : en échange de nourriture, ils promettent de ne plus croquer les habitants et de rester cachés. Un jour, une déchirure dans le voile permet à deux enfants orphelins et très très humains, Jem et Tom, de pénétrer dans leur monde…
  • Parce que ce roman traite de sujets qu’on peut retrouver régulièrement dans les histoires pour enfants tels que : le deuil, l’amitié, la famille, la tolérance, la découverte de soi et le dépassement de la peur. Malgré des thèmes souvent abordés, le roman n’en reste pas moins original grâce à la famille de Mirabelle si particulière mais également grâce à une ambiance frissonnante qui m’a parfois donné l’impression d’être dans le manoir de la famille Adams.
  • Parce que les illustrations en noir et blanc de Edward Bettison, sublimes et sombres, agrémentent parfaitement ce conte gothique. Le livre objet – comme souvent avec les éditions Lumen – est un petit bijou et reflète parfaitement l’histoire. Le roman peut parfois être vraiment inquiétant – voire peut effrayer les plus nerveux d’entre nous mais je n’avouerai rien – et le travail de l’illustrateur est vraiment percutant lorsqu’il s’agit d’appuyer cette étrange ambiance.
  • Parce que si ce conte gothique peut parfois nous faire frissonner, l’auteur a su trouver un parfait équilibre dans sa narration et le roman peut également être profondément touchant. En effet, une certaine beauté et une infinie douceur se dégage dans les rapports entre les personnages et dans les descriptions de ces derniers. On tombe très vite sous le charme de ce petit monde et on se rend très vite compte qu’il ne faut pas se fier aux apparences et que les vrais monstres ne sont pas toujours ceux qui en ont l’air.
  • Parce que c’est un roman jeunesse absolument génial à mi-chemin entre La Famille Adams et Miss Peregrine et les enfants particuliers. L’atmosphère sombre et brumeuse plaira aux jeunes téméraires et les nombreux personnages superbement travaillés semblent prendre vie sous la plume toujours aussi efficace de Pádraig Kenny. Il y a une certaine beauté et une infinie douceur dans ce roman qui rappelle aux plus jeunes comme aux plus grands ce qui est vraiment important.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Alors que Mirabelle et sa famille de monstres vit paisiblement dans un manoir magiquement caché en pleine forêt, deux orphelins humains viennent chambouler leur quotidien. Malheureusement, un grave danger guette et menace de bouleverser le cours des choses.

Les personnages. Les personnages sont la jeune Mirabelle et sa "monstrueuse" famille ainsi que Jem et tom, deux orphelins humains.

Les lieux. Le roman se déroule majoritairement au sein même de la famille de Mirabelle, dans le manoir au-delà du voile.

L’époque. Le roman débute une semaine avant que le volubile Tom et la réfléchie Jem ne s’invitent au Manoir dans l’espoir de dormir ailleurs que dans une voiture et de se trouver quelque chose à manger.

L’auteur. Pádraig Kenny est un écrivain irlandais originaire de Newbridge dans le comté de Kildare. Il signe aussi le tout aussi touchant Les Orphelins de métal, également paru aux éditions Lumen en France. Edward Bettison est un graphiste et illustrateur anglais.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots,  blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !