« Ce qu'il me reste de toi »: L'amour à mort de Stephanie Scott

JAPON « Ce qu'il me reste de toi » de Stephanie Scott est paru en octobre 2021 chez JC Lattès

KRISS55 membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
ce qu'il me reste de toi
ce qu'il me reste de toi — JCLattès
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « ce qu'il me reste de toi » de Stephanie Scott, paru le 27 octobre 2021 aux Éditions JCLattès.

KRISS55, contributeur du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Ce qu'il me reste de toi de Stephanie Scott, paru le 27 octobre 2021 aux Éditions JC Lattès.
 

Sa citation préférée :

Notre processus judiciaire se fonde sur la question du motif. Qui, comment, où? Ces questions ne comptent pas autant que le pourquoi. Les désirs qui se terrent au plus profond d’un esprit doivent être examinés et prouvés avant que l’on puisse prononcer une peine. La notion d’amour est envisagée : hatsukoi, le "premier amour", miren "un attachement durable", katakoi, "un amour qui n’est pas réciproque", aishiau, "un amour réciproque", fukai aijö, "un amour profond". La cour évaluera la profondeur de l’amour et sa clémence sera mesurée en fonction de cela.
 

Pourquoi ce livre?

  • Parce que l’esprit du roman japonais délicat et subtil est bien rendu par Stephanie Scott qui sait restituer l’ambiance, voire le style, pour nous emmener en voyage dans cette histoire.
  • Parce que si nous connaissons très vite les fondements de l’histoire, nous sommes happés par la construction faite en flash-back à travers plusieurs points de vue qui vont dévoiler les différents aspects de cette tragédie.
  • Parce que ce roman, traduit de l’anglais, est inspiré du vrai procès d’un wakaressaseya, un briseur de couple (de wakaressase = séparer les couples et ya = professionnellement). L'auteure s'est documentée pour rendre le contexte juridique du procès. Au Japon, on peut être placé en garde à vue pendant 23 jours sans chef d’accusation et sans avoir droit à un avocat.
  • Parce que si vous aimez voyager, si vous concevez qu’au Japon l’amour et la mort sont liés, alors embarquez vous dans ce récit prenant.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Elevée par son grand-père, Sumiko Sarashina découvre des années après que sa mère Rina n’est pas morte dans un accident mais a été tuée par un wakaresaseya. Peut-on aimer quelqu'un et pour autant le tuer ?

Les personnages. Rina Yoshitake, sa fille Sumiko Sarashina, un wakaressaeya amoureux, le père de Rina et grand père de Sumiko.

Les lieux. Tokyo, Shimoda, Hokkaido.

L’époque. De 1994, année du décès de Rina, à 2010 quand Sumoko découvre ce qui est arrivé à sa mère.

L’auteur. Stephanie Scott, d’origine sud-asiatique, a quitté la finance pour écrire ce premier roman en 2020 : What's left of me is yours, traduit par Denyse Beaulieu.

Ce livre a été lu avec le sentiment de s'enfoncer dans une tragédie inéluctable.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !