« La Confrérie des Innocents »: Le conteur Henri Gougaud cultive l'espérance douce

ROMAN « La Confrérie des Innocents » d'Henri Gougaud est paru en novembre 2021 chez Albin Michel

Christian Dorsan membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
La Confrérie des Innocents
La Confrérie des Innocents — Albin Michel
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « La Confrérie des Innocents » d'Henri Gougaud, paru le 3 novembre 2021 aux Éditions Albin Michel.

Christian Dorsan, romancier, blogueur et contributeur du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande La Confrérie des Innocents d'Henri Gougaud, paru le 3 novembre 2021 aux Éditions Albin Michel.
 

Sa citation préférée :

« Les purs tranchent tout au rasoir, qu’importe les vies qu’ils éteignent, ils ne regardent que le Ciel, persuadés que, même abjects, ils ne font qu’obéir aux préceptes de Dieu. Par contre, les voluptueux cultivent l’espérance douce, ils ne sont sûrs de presque rien, mais tant qu’ils sont à leurs plaisirs, au moins, si la vertu ne les inspire pas, ils ne font du mal à personne. »
 

Pourquoi ce livre?

  • Parce que les livres initiatiques sont toujours des récits qui révèlent en nous la lumière qui nous manque. Henri Gougaud, nous donne une leçon de vie et d’espérance tout en dénonçant les abus de ceux qui croient détenir l’autorité.
  • Parce qu'on se remplit des mots et des phrases de cet auteur qui a l’art du conte. La plume est belle, c’est un réel plaisir de lecture, la preuve : il reste un goût de trop peu une fois fini le livre.
  • Parce que le chemin de nos héros est le prétexte de rencontres et de sagesses qui ne nous laissent pas indifférent. Le problème avec les livres initiatiques, c’est qu’une fois terminés, ils nous laissent seuls avec des aspirations plus grandes que nos vies. Comment vivre sans détériorer les rêves qui nous ont bercé pendant cette lecture ?
  • Parce que il ne faut jamais négliger les romans humanistes, ils nous rappellent qu’il existe quelque chose de plus fort que nos croyances à un monde de matière.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Au XIIIe siècle, un jeune moine est envoyé dans la région de Toulouse en proie aux débordements sanglants de l’Inquisition. Sa mission : rapporter un livre sacré déclaré hérétique par l’Eglise. C’est le début d’une route peuplée de dangers et de rencontres, c’est aussi un magnifique récit d’initiation.

Les personnages. Alexis jeune moine et son maître Vitalis, Verniolle son compagnon de voyage, Adam et Jeanne les amoureux, l’infame évêque Falguar et ses hommes de mains, Taleb le valet d’Adam, le Vieux roi des voleurs aveugles, Baruhel le père de Jeanne, un livre sacré, une forêt Profonde.

Les lieux. Pamiers, Toulouse, le refuge du Chapeau Rouge, la forêt Profonde et la route ...

L’époque. XIIIe siècle.

L’auteur. Henri Gougaud est un conteur, romancier et journaliste radio. Il écrit principalement des contes et des livres dans lesquels avec poésie, il exprime toute sa sagesse.

Ce livre a été lu avec l'idée, rappelée dans le roman, que la littérature est un outil qui sert à rêver, à grandir et à espérer dans un monde meilleur. Roman initiatique, historique, conte ou légende, ce livre est tout à la fois et bien plus encore.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !