« Mamma Roma » : Luca Di Fulvio plonge « là où les Italiens sont devenus une Nation »

RENTREE LITTERAIRE « Mamma Roma » de Luca Di Fulvio est paru en septembre 2021 chez Slatkine & Cie

Ju lit les Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Mamma Roma
Mamma Roma — Slatkine & cie
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Mamma Roma » de Luca Di Fulvio, paru le 9 septembre 2021 aux Éditions Slatkine & Cie.

Ju lit les Mots, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Mamma Roma de Luca Di Fulvio, qu’elle a interviewé pour 20 Minutes et dont le livre est paru le 9 septembre 2021 aux Éditions Slatkine & Cie. L'entretien intégral est à retrouver sur le blog de Ju lit les Mots.
 

Sa citation préférée :

Prends ton temps…. Tu as passé ta vie à faire des nœuds à une corde et tu crois que maintenant elle va se dénouer en une seconde ?
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que Luca Di Fulvio est un sacré conteur d’histoire. Grand lecteur de classique, il attache de l’importance aux déroulements des histoires. Et c’est ainsi qu’a commencé notre entretien : « Au départ il y avait la Comtesse. Elle est la première à naître. Une femme riche, même un peu garce, qui subit soudainement une terrible réalité : sa vie n’est pas réelle. Elle décide de revenir, comme si elle suivait une carte, au point où elle a perdu le chemin de sa vraie vie… »
  • Parce que l’intrigue se déroule à Rome, ville de naissance de Luca Di Fulvio, ville indispensable au déroulement de l’intrigue. « La raison pour laquelle l’histoire se déroule ici, à Rome, m’a-t-il confié, c’est qu’il s’agit de la ville où nous sommes enfin devenus des Italiens, où nous sommes devenus une Nation. »
  • Parce que c’est une véritable fresque historique dans une période trouble qui va bouleverser l’Italie. Cette période crée un parallèle entre l’Histoire de l’Italie et la construction européenne. « J’ajouterais que le passé, s’il n’a aucune référence avec notre présent, est une chose morte et donc inutile, précise l’auteur. L’Unité de l’Italie est au contraire très vivante, elle nous renvoie à l’Union européenne. Pas un regroupement économique composé de différentes nations, mais des nations qui conservent leur identité et partagent des idéaux communs. »
  • Parce qu’outre l’aspect historique du roman, l’auteur nous livre un récit sur les êtres humains, la famille et ses liens. « Dans ce roman, dit-il, j’ai très fortement ressenti le besoin de raconter à quel point il est important d’avoir des bases solides pour prendre son envol dans la vie et d’abord un noyau de personnes prêtes à vous soutenir et à grandir avec vous. On appelle cela une famille. »
  • Parce que c’est un livre passionnant qui raconte le courage, thème universel et romanesque : « Chacun d’entre nous tombe plusieurs fois dans sa vie, souligne Luca Di Fulvio. Mais peu importe combien de fois on tombe, ce qui compte c’est combien de fois on se relève. Ce que je veux avant tout dire, c’est qu’il faut se battre pour ses rêves. À mon avis, rêver n’est pas seulement un droit. Permettez-moi de dire que c’est aussi un devoir. Je crois que le bonheur se trouve dans le combat pour soi encore plus que dans la réalisation d’un rêve. »
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Trois personnes que le destin conduit à Rome en 1870, cœur battant de l’Italie. Leurs chemins se croisent au milieu de cette ville prometteuse, et leurs rêves apparaissent comme un lien magique. Mais Rome l’éblouissante, l’insaisissable, présente des défis inattendus à ses nouveaux admirateurs.

Les personnages. Pietro, orphelin adopté par la Comtesse, Nella. Marta, orpheline aussi, a grandi dans un cirque, recueillie par Melo.

Les lieux. Rome.

L’époque. 1870-1871 avec les prémices de l’unification de l’Italie et la chute des états pontificaux.

L’auteur. Né en 1957 à Rome, où il vit et travaille, Luca Di Fulvio est dramaturge et auteur de nombreux romans à succès, tous parus chez Slatkine & Cie et repris chez Pocket, parmi lesquels Le Gang des rêves, best-seller mondial.

Ce livre a été lu avec intensité où l’émotion est à son paroxysme avec au premier plan la naissance d’une nation, la découverte du patriotisme et tout ce qu’il peut révéler. Un roman que Victor Hugo ne pourrait renier. Un roman historique, politique, qui porte en lui tous les ingrédients dignes des grands auteurs.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !