Lille : « Ah si j’étais président », le livre qui va faire aimer la politique aux enfants

CULTURE Une maison d’édition lilloise publie un petit cahier d’activités pour expliquer les rouages de la démocratie aux enfants, et sans doute un peu aux parents aussi

Mikaël Libert
— 
Un électeur vote (illustration).
Un électeur vote (illustration). — M.Libert / 20 Minutes
  • La maison d’édition lilloise Minus sort un livre pour enfants sur le thème « Ah si j’étais président ».
  • En cette période préélectorale, l’idée est d’expliquer simplement aux enfants les rouages de notre démocratie.
  • Le livre est une sorte de jeu de rôle dans lequel l’enfant se pose en candidat pour devenir président.

Parce que c’est leur projet. Minus, la maison d’édition lilloise de livres pour enfants, a publié un petit cahier d’activités intitulé Ah si j’étais président. L’objectif, alors que la course à l’élection présidentielle de 2022 est lancée, est d’expliquer aux plus jeunes les rouages de la démocratie.

L’équipe de Minus est partie du principe qu’expliquer le fonctionnement de notre République aux enfants n’était pas forcément rébarbatif. Dans cette petite maison d’édition, qui réalise tout en interne, on s’est donc dit que le principe de l’élection présidentielle pouvait très bien être appréhendé par les plus jeunes au travers d’une sorte de jeu de rôle dans lequel l’enfant serait candidat à la plus haute fonction de l’Etat. « Au début, l’enfant délimite sur une carte les frontières du pays dont il veut être président. Il peut décider de conquérir un petit pays, un plus grand, voire le monde entier. Cela permet aux parents de déterminer le niveau de mégalomanie de leur enfant », plaisante Julie Verley de Minus éditions.

« On fait quand même en sorte que l’enfant choisisse la démocratie »

Libre ensuite à l’enfant de choisir le régime qu’il souhaite mettre en place dans son pays : une monarchie, une dictature, une démocratie… « Tous ces régimes sont expliqués simplement mais, mine de rien, on fait quand même en sorte que l’enfant choisisse la démocratie », souligne Julie Verley. En remplissant un petit questionnaire, l’enfant découvrira sa tendance politique, plutôt à gauche ou plutôt à droite, sans pour autant lui colle l’étiquette d’un parti.

La suite de l’histoire est claquée sur le système français, le jeune candidat doit faire campagne pour être élu. Il devra ensuite former un gouvernement, proposer les lois. Cela reprend, en version allégée et ludique, les bases de l’instruction civique. « L’idée est d’amener les enfants et leurs parents à discuter et à débattre autour des activités proposées dans le livre. C’est aussi en quelque sorte une piqûre de rappel pour les parents », explique-t-on chez Minus.

Le petit livre ne traite cependant pas d’un fléau qui mine depuis des années les élections françaises : l’abstention. Pour autant, Ah si j’étais président s’adresse aux enfants à partir de 6 ans qui ne sont donc pas près de pouvoir voter.

Ah si j’étais président, Minus éditions, 48 pages, 5,50 euros.