Et si « Les Contreforts » de Guillaume Sire empêchait son château de disparaître?

RENTREE LITTERAIRE « Les Contreforts » de Guillaume Sire est paru en août 2021 chez Calmann-Lévy

Ju lit les Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Les Contreforts
Les Contreforts — Calmann-Lévy
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Les Contreforts » de Guillaume Sire, paru le 18 août 2021 aux Éditions Calmann-Lévy.

Ju lit les Mots, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Les Contreforts de Guillaume Sire, paru le 18 août 2021 aux Éditions Calmann-Lévy.

Sa citation préférée :

Les sédatifs atténuent les bruits, la rancœur, la peine. Clémence habite un demi-cauchemar. Ses souvenirs sont lointains, comme dans un film qu'on n'est pas certain de bien se rappeler, même si on sait que l'histoire est triste et qu'il s'agit d'une histoire vraie.
 

Pourquoi ce livre?

  • Parce que j'étais curieuse de découvrir la plume de Sire Guillaume et que l'intrigue au cœur aux portes de Carcassonne en pays cathare sur les contreforts des Corbières plante un décor où s'élève le château de Montrafet. Un décor sauvage pour un lieu aimé que la famille tente de restaurer avec le peu de moyens dont ils disposent. Un héritage lourd financièrement, pourtant source de fierté et d'amour.
  • Parce que l’intrigue est simple, rurale et belle, dans tout ce qu’elle représente de magnificence, au même titre que ces paysages dans lesquels elle se confond. L’auteur à travers « les contreforts » explore l’attachement à la terre, aux racines, aux murs qui représentent toutes les valeurs de transmission familiale.
  • Parce que pendant quelques jours, je me suis baladée aux portes de Carcassonne, au cœur du massif des Corbières, ou à travers les pièces du château de Montrafet. J’ai vécu aux côtés de la famille de Testasecca, aux côtés de Léon, Diane et leurs enfants, Clémence et Pierre, qui tentent d’entretenir aussi bien le souvenir, que les murs du château qui tombe en ruine. J’ai ressenti, le désarroi, la peur, la rage, l’incompréhension, lorsque l’avis d’expulsion tombe comme une sentence, un échec pour cette famille qui ne peut se résoudre à abandonner ses terres.
  • Parce que la plume de Guillaume Sire est visuelle, parfois lyrique, poétique, nous embarque dans un conte des temps moderne où chaque personnage tente de trouver sa place, défendre des valeurs qui doivent perdurer, survivre, pour contrebalancer le lent effondrement des murs. C'est sur les ruines que doit se construire l’avenir.
  • Parce que c'est un roman tragi-comique aux scènes parfois cocasses, mais empreintes de réalisme, où la violence côtoie la pureté des sentiments, des désirs et des valeurs fortes, où la rage vrille les tympans, sourde dans chaque geste, chaque mot. L’explosion est inéluctable, palpable, pour contrebalancer la décrépitude des murs, pour une renaissance. C'est un roman magnifique sur la famille, les racines, l’attachement à la terre, mais aussi sur la soif de vivre. Un roman qui a tout d’un conte de fée, où la violence, la superstition côtoient la tragédie, pour finir par s’ancrer dans la réalité.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Dans les Corbières, un château-fort appartient aux Testasecca depuis des générations. Mais l'argent manque et la famille ne peut plus entretenir le château qui tombe en ruines. L'avis d'expulsion tombe et la résistance se met en place…

Les personnages. Clémence, 17 ans, bricoleuse de génie, rafistole le domaine au volant de son fidèle tracteur ; Pierre, 15 ans, hypersensible, braconne dans les hauts plateaux ; Léon, le père, vigneron lyrique et bagarreur ; Diane, la mère, essaie tant bien que mal de gérer la propriété.

Les lieux. Aux portes de Carcassonne en pays cathare sur les contreforts des Corbières.

L’époque. De nos jours.

L’auteur. Guillaume Sire est écrivain et enseignant à l’université Toulouse Capitole. Son précédent roman, Avant la longue flamme rouge, a été distingué par de nombreux prix littéraires, notamment le prix Orange du livre, le prix des lecteurs de la Ville de Brive, le prix du roman Coiffard...

Ce livre a été lu sous le charme de la plume de l'auteur, de cette tragédie en V actes, petite pépite de cette rentrée littéraire, en passant du rire aux larmes, où le burlesque se mêle à la tragédie annoncée.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !