« De Cendres et de Larmes » de Sophie Loubière: En famille au coeur de l'incendie de Notre Dame

THRILLER « De Cendres et de Larmes » de Sophie Loubière est paru en juin 2021 chez Fleuve Noir

Ju lit les Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

De Cendres et de Larmes
De Cendres et de Larmes — FLEUVE EDITIONS
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « De Cendres et de Larmes » de Sophie Loubière, paru le 3 juin 2021 aux Éditions Fleuve Noir.

Ju lit les Mots, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, recommande De Cendres et de Larmes de Sophie Loubière, paru le 3 juin 2021 aux Éditions Fleuve Noir.
 

Sa citation préférée :

« Madeline leva les yeux : le squelette incandescent de la flèche cédait. Sa pointe bascula telle la cime d’un arbre foudroyé. Des craquements formidables suivis d’un bruit sourd ébranlèrent le toit. Transpercés par sa chute, une partie de la voûte et des échafaudages s’effondrèrent. L’ordre d’évacuer tomba aussitôt. »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que j’étais curieuse de découvrir la plume de Sophie Loubière et intriguée par ce couple dont l’un sauve les vivants et l’autre veille les morts.
  • Parce que l’intérêt est éveillé dès le prologue, avec l’incendie qui ravage Notre-Dame de Paris en avril 2019 et donne ainsi à l’intrigue une tonalité noire et dramatique. Le déménagement semblait idyllique pourtant, on assiste à la lente descente aux enfers d’une famille apparemment unie. Côtoyer les morts ne va pas être de tout repos.
  • Parce que la tension monte crescendo au point que l’auteure joue avec nos nerfs avec une intrigue sur le fil du rasoir entre fantastique et thriller. Pourtant, il n’y a rien de fantastique dans l’imagination des personnages dont les peurs surgissent au gré des bruits, grattements d’animaux ou intrusions au sein de ce cimetière vecteur des peurs les plus primaires. Ajoutez à cela une maison qui semble prendre vie avec des bruits inquiétants et dont l’humidité suite par tous les pores de ses murs, où le moindre craquement prend aux tripes et fait galoper l’imagination de nos chers personnages.
  • Parce que la maison représentant le siège familial révèle peu à peu ses failles, à l’image de cette famille dont les relations se délitent au gré des absences de la mère, héroïne des temps modernes, du mal-être de Christian qui sombre peu à peu dans une mélancolie qui l’entraine aux portes de la folie. Une famille à la dérive dont le sort semble inexorablement la mener vers une fin catastrophique.
  • Parce que l’auteure brouille les pistes en maintenant une tension palpable tout le long du récit, jusqu’au final que l’on devine.
  • Parce que ce thriller psychologique décortique l’âme humaine tout en pointant des questions de société. A travers le personnage de Madeline, caporale cheffe sapeur-pompier, Sophie Loubière rend un bel hommage aux pompiers et leur dévouement, tout en leur donnant un visage humain, à travers leur famille.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Madeline, Christian et leurs enfants s’installent au cimetière de Bercy dans le pavillon de fonction de 180 m2. Une famille en proie au fragile équilibre entre les métiers des parents qui pèsent lourd. La maison révèle ses fêlures, à l’image de celles de la famille. Lentement. Insidieusement.

Les personnages. Madeline, caporale cheffe sapeur-pompier, son mari Christian, conservateur au cimetière de Bercy. Michael, ado rebelle, né d’un premier mariage, un peu geek qui va se découvrir un talent pour le paranormal. Eliot CM2 harcelé à l’école, un brin froussard et Anna rêveuse mais au caractère affirmé.

Les lieux. Le Cimetière de Bercy théâtre de toutes les peurs et croisement de toutes les angoisses avec la maison de fonction de 180m2 mal entretenue, aux murs qui suintent, aux craquements assourdissants, qui semble avoir absorbé toutes les horreurs passées…

L’époque. L’intrigue débute en avril 2019.

L’auteur. Auteure de onze romans, Sophie Loubière aborde ces questions qui nous affectent profondément, les relations familiales, l’amour et la trahison. Elle connaît un succès international avec L’Enfant aux cailloux. Un succès pleinement confirmé en 2020 avec Cinq Cartes brûlées prix Landerneau polar.

Ce livre a été lu avec un énorme plaisir teinté d’angoisse, grâce à la plume descriptive, immersive, des personnages attachants, aux fêlures palpables. Une tension oppressante qui maintient le lecteur à la frontière du thriller et du surnaturel grâce à une intrigue qui réveille l’imagination.
Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !