« Le tournesol suit toujours la lumière du soleil »: Martha Hall Kelly brosse trois portraits de femmes face à l'esclavage

ROMAN HISTORIQUE « Le tournesol suit toujours la lumière du soleil » de Martha Hall Kelly est paru en mai 2021 chez Charleston

Echos de Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Le tournesol suit toujours la lumière du soleil
Le tournesol suit toujours la lumière du soleil — Charleston
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Le tournesol suit toujours la lumière du soleil » de Martha Hall Kelly, paru le 19 mai 2021 aux Éditions Charleston.

Anne-So « Echos de Mots », blogueuse littéraire jeunesse et contributrice  du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Le tournesol suit toujours la lumière du soleil de Martha Hall Kelly, paru le 19 mai 2021 aux Éditions Charleston.
 

Sa citation préférée :

Des groupes d’acheteurs s’agglutinèrent autour de l’estrade, des hommes aux airs de gentlemen comme nous en rencontrions tous les jours à la table de notre hôtel, coiffés de hauts-de-forme en castor et à la barbe bien taillée. La plupart avaient un cigare dans une main, le catalogue présentant le stock d’êtres humains du jour dans l’autre.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que Martha Hall Kelly a encore frappé et revient aujourd’hui sur la scène littéraire française avec l’éblouissant Le tournesol suit toujours la lumière du soleil. Dans ce roman historique se déroulant lors de la guerre de Sécession aux Etats-Unis, le lecteur suit le quotidien de trois femmes. D’un côté il y a Anne-May, la frivole et cruelle propriétaire d’une plantation. Ensuite, nous rencontrons la jeune Jemma, l’une des esclaves travaillant pour Anne-May. Enfin, Georgy est farouchement opposée à l’esclavage et s’engagera auprès de l’Union pour être infirmière lors de la guerre.
  • Parce que la narration alterne entre trois points de vue parfois radicalement opposés offrant une vision plus complète et pertinente de l’époque. Impossible de rester insensible face à la vie de souffrance et de soumission de Jemma ou de rester de marbre devant la courageuse et parfois obtus Georgy ! Quant à Anne-May… sa cruauté ne laisse pas indifférent ! Ce roman est un tourbillon d’émotions qui serre le ventre. Le cœur tambourine parfois, les larmes s’invitent de temps en temps et les yeux volent sur les pages sans pouvoir s’arrêter tant les destins sont envoûtants.
  • Parce que Martha Hall Kelly dresse certes les portraits avec brio mais peint également les scènes et les paysages avec grand talent. Le lecteur peut ressentir, à travers son souci du détail, son investissement dans un travail de recherche minutieux et une réelle volonté de dépeindre les choses au plus près de la vérité. Au cours des 750 pages qui composent cette petite brique, pas un seul faux pas ne vient casser le rythme et les intrigues sociales et politiques ne cessent de passionner jusqu’au dénouement où, enfin, le lecteur peut reprendre son souffle.
  • Parce que les thèmes principaux de ce roman sont la lutte pour l’abolition de l’esclavage ainsi que l’émancipation de la femme. Deux thèmes puissants et importants résonnant avec l’actualité et la montée du féministe ainsi que le mouvement Black Lives Matter.
  • Parce qu’après l’incroyable Le lilas ne refleurit qu’après un hiver douloureux, et c’est un véritable bonheur ! Le tournesol suit toujours la lumière du soleil est un roman à couper le souffle narrant un épisode primordial de l’Histoire américaine avec un grand sens du détail et un vrai respect pour ses acteurs.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. En 1860, Lincoln arrive au pouvoir et la population américaine est divisée : la guerre civile éclate. Le lecteur suivra ici trois femmes durant ce tournant de l’histoire des États-Unis : une esclave, une esclavagiste et une abolitionniste.

Les personnages. Jemma est une jeune esclave qui travaille pour la propriétaire d’une plantation : la froide et cruelle Anne-May. Georgy, une abolitionniste, est bien décidée à devenir infirmière et monter par la suite son école pour femmes afin que les hommes ne soient plus les seuls à pouvoir être infirmiers.

Les lieux. L’histoire se déroule de la vibrante New York à une plantation dans le Maryland en passant par Washington jusqu’aux champs de bataille.

L’époque. De 1859 à 1864.

L’auteur. Martha Hall Kelly est une autrice américaine diplômée en journalisme. Ancienne rédactrice publicitaire, elle signe ici son troisième roman historique.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots, blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !