« Jeu de peaux » d'Anouk Shutterberg: Une histoire de tatouage au Japon

ART « Jeu de peaux » de Anouk Shutterberg est paru en avril 2021 chez Plon

CharlyLivres membre de la communauté 20 Minutes Livres.
— 
Jeu de peaux
Jeu de peaux — Plon
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Jeu de peaux » de Anouk Shutterberg, paru le 1er avril 2021 aux Éditions Plon.

CharlyLivres, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Jeu de peaux d’Anouk Shutterberg, paru le 1 avril 2021 aux Éditions Plon.
 

Sa citation préférée :

Aujourd’hui, c’est comme si tout son être, toute sa substance se liquéfiait de l’intérieur. Le corps continue à sourire, mais l’âme hurle à la mort.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que l’histoire du tatouage est riche, notamment au Japon. Entre traditions, messages cachés et yakuzas, son sens est complexe et unique pour chaque personne qui le porte. Le tatouage doit s’adapter au vécu et à la personnalité de son support.
  • Parce que, de son côté, l’art contemporain semble parfois obscur. Pour quelles raisons certaines œuvres valent-elles autant ? Qu’est-ce qui fait que certains sont prêts à dépenser des sommes phénoménales pour les acquérir : par amour de l’art, pour la défiscalisation ou par vantardise ?
  • Parce que les artistes sont des êtres ultrasensibles pour lesquels la réalisation de peintures, de sculptures et autres supports est indispensable à leur survie pour exprimer pleinement leurs émotions. Les muses leur permettent aussi de totalement se libérer et de pouvoir se mettre à nu.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Une vente aux enchères d’œuvres de Juliano Rizzoni, artiste prisé de par le monde fait couler beaucoup d’encre. En effet, ses œuvres sont des tatouages qu’il a réalisé sur la peau de ses amant(e) s. Mais où sont passés les corps d’où proviennent ces tatouages ?

Les personnages. Juliano Rizzoni, fils d’un chef d’entreprise italien, qui décise de se consacrer à l’art du tatouage traditionnel japonais à la mort de ses parents.

Les lieux. Le fin fond du Japon, une salle de ventes aux enchères parisiennes ainsi que des lieux branchés de New York et de Los Angeles

L’époque. De nos jours où tout est apparence plutôt que vraies émotions.

L’auteur. Anouk Shutterberg est rédactrice dans le milieu de la communication d’entreprise. Elle a travaillé plusieurs années dans des galeries d’art, elle a imaginé son premier roman autour de sa passion qu’est l’art contemporain et le marché de l’art.

Ce livre a été lu avec l’envie très vive de retourner dans des musées d’art.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !