Cinzia Leone raconte trois femmes et autant de « Vies dérobées » de Jaffa à Rome

ROMAN « Vies dérobées » de Cinzia Leone est paru en mai 2021 chez Liana Levi

Cassiopée membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Vies dérobées
Vies dérobées — Liana levi
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Vies dérobées » de Cinzia Leone, paru le 12 mai 2021 aux Éditions Liana Levi.

Cassiopée, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Vies dérobées de Cinzia Leone, paru le 12 mai 2021 aux Éditions Liana Levi.
 

Sa citation préférée :

La guerre anéantit des êtres mais rien n’arrête les rêves des survivants.


Pourquoi ce livre ?

  • Parce que c’est un roman fort qui nous présente des destins entrelacés, parfois contrariés, avec des thématiques importantes telles l’identité, la tolérance, les valeurs familiales, religieuses. Un récit inoubliable avec des femmes de caractère, qui ne renoncent pas, qui pansent leurs cicatrices et qui avancent toujours et encore entraînant ceux qu’elles aiment dans leur sillon. Peut-on construire sa vie sur une imposture ? Et si oui, quelles peuvent en être les conséquences pour les générations à venir ?
  • Parce que pour nous présenter ces trois existences, l’auteur utilise une écriture précise comme une dentelle, envoûtante, enveloppante, majestueuse. Chaque mot, chaque phrase, est à sa place, pas une longueur, pas de digressions ni fioritures inutiles. Des quotidiens à découvrir, rarement linéaires, quelques fois profondément bouleversés par un événement, un papier, un contrat, une rencontre, un regard…. Un kaléidoscope d’individus, de lieux, d’émotions, de situations. Et un fil ténu, magnifiquement bien pensé qui relie les trois parties d’une histoire qui traverse le temps et les pays
  • Parce qu’il y a longtemps que je n’avais pas lu un livre aussi poignant (que j’ai quitté à regret) dont les personnages puissants cachent leurs failles pour ne montrer que leur capacité de résistance. Qu’il est long le chemin vers la résilience mais qu’il est beau !
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Trois époques, trois femmes, trois destins qu’un fil ténu relie. Miriam a changé d’identité à la demande de son mari, Giuditta doit se cacher parce qu’elle est juive, Esther se cherche… Chacune a une partie de sa vie qui est cachée et doit se battre pour survivre, exister et décider de ce qu’elle veut.

Les personnages. Principalement trois femmes : Miriam, Giuditta et Esther.

Les lieux. Israël, l’Égypte, la Turquie, les Etats-Unis, l’Europe.

L’époque. De 1936 à 1992.

L’auteur. Cinzia Leone journaliste, écrivain et auteur de romans graphiques, collabore avec le « Corriere della Sera » et « Il Foglio ». Elle publie des romans et cinq livres de contes en bandes dessinées. Elle vit, écrit et dessine à Rome.

Ce livre a été lu avec beaucoup d’intérêt. Les trois femmes sont courageuses, attachantes, comme si elles avaient réellement existé. Je les ai accompagnées au long des pages comme je l’aurais fait d’amies dont j’aurais été fière car elles ne se laissaient pas influencer. Tout un panel d’émotions !

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !