« Sous un Ciel d’Or », Laura Wood excelle à tisser des liens entre ses personnages attachants

JEUNESSE « Sous un Ciel d’Or » de Laura Wood est paru en mars 2021 chez Pocket Jeunesse

Echos de Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Sous un Ciel d'Or
Sous un Ciel d'Or — Pocket Jeunesse
  • Les lectures coups de cœur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd’hui, « Sous un Ciel d’Or » de Laura Wood, paru le 4 mars 2021 aux Éditions Pocket Jeunesse.

Anne-So « Echos de Mots », blogueuse jeunesse et contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Sous un Ciel d’Or de Laura Wood, paru le 4 mars 2021 aux Éditions Pocket Jeunesse. A partir de 15 ans.

Sa citation préférée :

Les choses vont changer, je peux le sentir dans l’air qui vibre autour de moi, et je sais que je danse à la frontière d’un territoire nouveau et délicieusement inconnu. L’été est devant moi, et je me jure de saisir tout ce qu’il a à m’offrir avec des mains grandes ouvertes et insatiables.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que c’est un roman captivant. Le lecteur y rencontre Louise, 17 ans, qui vit dans une ferme de Cornouaille avec ses parents et ses sept frères et sœurs. A l’été 1929, la jeune femme perd ses repères. Sa sœur qui est aussi sa meilleure amie et confidente se marie et quitte le foyer, et Cardew House, la grande demeure inhabitée perdue au milieu d’une île où elle avait l’habitude de se réfugier au calme, est de nouveau occupée.
  • Parce que les Cardew, Robert et sa sœur Caitlin, sont donc de retour dans leur immense demeure familiale. Cependant ils n’y sont pas seuls. Ils ont en effet amené avec eux leurs nombreux amis fêtards et bruyants, leur démesure, ainsi que leurs secrets bien cachés. Louise, qui a toujours été irrésistiblement attirée par la demeure, se fera rapidement une place dans leur groupe. Ayant mené jusqu’ici une vie simple dans l’ombre d’une grande sœur adulée, Lou va vivre un été initiatique de liberté et d’exubérance.
  • Parce que l’atmosphère de ce roman est délicieusement particulière. Il réside entre les pages de ce livre beaucoup d’éclats de rire et de proximité mais également un parfum de mystère qui épaissit l’air et teinte les dialogues d’un léger voile de questionnement. Les pages défilent à une allure folle et l’aube des années 1930 se dessine pour le plus grand plaisir des amateurs de jazz, de charleston et d’ambiance d’après-guerre.
  • Parce que l’autrice ne tombe pas une seule fois dans le cliché avec ses personnages et les relations qu’ils entretiennent. Que ce soit les rapports de Louise avec ses nouveaux amis ou sa famille, ou bien les liens qui unissent la belle bande de fêtards privilégiés ; Laura Wood tisse avec dextérité des liens solides et intelligemment entremêlés entre ses personnages tous plus attachants les uns que les autres.
  • Parce que ce roman initiatique nous plonge à l’aube des années 1930 auprès de la jeune aristocratie anglaise et, sur une toile habilement tissée mêlant jazz, alcool et amitié, l’histoire s’écrit avec une simplicité désarmante sans jamais manquer de piquant. Laura Wood soulève également d’intéressantes réflexions sur le statut social et le mariage. Bref, Sous un Ciel d’Or c’est un livre objet magnifique qui renferme une histoire envoûtante en tout point ; à dévorer sans modération !

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Le temps d’un été, Lou, 17 ans et venant de milieu très modeste, est transportée dans le monde luxueux et pétillant de l’aristocratie anglaise. Au centre, un frère et une sœur époustouflants, dont elle devient de plus en plus proche.

Les personnages. Louise est une héroïne de caractère qui cherche à comprendre qui elle est lorsqu’elle sort de l’ombre de sa grande sœur. Caitlin Cardew est une jeune femme volubile qui prendra immédiatement Lou sous son aile. Robert Cardew est un homme plus réservé mais qui renferme des trésors d’attention.

Les lieux. L’histoire a lieu en Cornouailles et plus précisément à Penlyn.

L’époque. Le roman se déroule durant l’été 1929.

L’auteur. Laura Wood est une autrice britannique. Après un doctorat en littérature anglaise, elle est devenue professeure à l’Université de Warwick où elle enseigne la littérature et le féminisme.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots, blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !