« Cap Canaille » de Christophe Gavat: Un prix du Quai des orfèvres criblé de clichés

POLAR « Cap Canaille » de Christophe Gavat est paru en décembre 2020 en poche chez Fayard

Christian Dorsan membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Cap Canaille
Cap Canaille — Fayard
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Cap Canaille » de Christophe Gavat, prix du Quai des orfèvres réédité en poche chez Fayard.

Christian Dorsan, auteur, blogueur et contributeur du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Cap Canaille de Christophe Gavat, prix du Quai des orfèvres réédité en poche chez Fayard.
 

Sa citation préférée :

La vie nous réserve parfois de sérieuses surprises. On en prend plein la gueule. Notre job à nous, flics, c’est d’apprendre à encaisser. Et d’accepter qu’on ne puisse pas toujours tout prévoir.
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que le prix du Quai des Orfèvres est décerné par un jury présidé par le directeur de la police judiciaire. C’est donc toujours un polar de bonne facture qui doit respecter les procédures et la crédibilité du quotidien de la police
  • Parce que l’enquête est bien menée, l’intrigue est passionnante, elle nous entraîne dans les habitudes des policiers aussi bien que celles des braqueurs et des dealers. l
  • Parce que les personnages semblent bien réels, même si on n’échappe pas aux clichés : le bon flic qui cache un drame, une policière hargneuse qui est en réalité en quête d’amour… Et les malfrats n’échappent pas à la règle : les braqueurs ont des valeurs, les dealers sont de la racaille. Dernier cliché : Marseille, mais comment l’éviter ?
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Nommé à Marseille, Saint Donnat reconnaît dans un règlement de compte une ancienne connaissance surnommée La Carlton. Mais que peut bien faire le cadavre de cette braqueuse habituée au luxe, dans le coffre d’une voiture brûlée à Marseille ?

Les personnages. Saint Donnat, flic marseillais, et ses adjoints : Basile et Lucie. La Carlton alias Nathalie Fournier, et les braqueurs, d’anciens légionnaires, les frères Hosni.

Les lieux. Marseille, Paris et sa région.

L’époque. 2018 avec des retours vers le passé.

L’auteur. Christophe Gavat est un ancien commissaire, auteur de polars, parmi lesquels Borderline, adapté au cinéma par Olivier Marchal avec Bruno Wolkowitch qui jouait son rôle.

Ce livre a été lu comme un documentaire : les procédures, les liens entre les services, la hiérarchie etc., tout est bien décrit même si les clichés gâchent un peu l’intrigue… Pour l’auteur il y a la racaille et les « bons » malfrats d’un côté, les bons flics et rien d’autre. C’est dommage car si l’intrigue est prenante, les personnages manquent un peu de profondeur.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !