Goncourt des Lycéens : Djaïli Amadou Amal récompensée pour « Les Impatientes »

LITTERATURE Le 33e prix Goncourt des lycéens a été proclamé deux jours après son grand frère le Goncourt

20 Minutes avec AFP
— 
Portrait et entrevue de Djaili Amadou Amal, la seule femme en lice pour le prix Goncourt 2020.
Portrait et entrevue de Djaili Amadou Amal, la seule femme en lice pour le prix Goncourt 2020. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

Djaïli Amadou Amal, vedette de la littérature dans son pays, a remporté mercredi le 33e Goncourt des Lycéens pour Les Impatientes (Emmanuelle Collas), roman poignant sur la condition des femmes dans le sud-Sahel.

« L’écriture est simple et touchante et sonne juste, sans lyrisme superflu. C’est un livre subtil qui permet d’observer la question du mariage forcé par le prisme de ce témoignage émouvant », a déclaré par visio-conférence la présidente du jury lycéen.

Deux jours après le Goncourt

Le 33e prix Goncourt des lycéens a été proclamé deux jours après son grand frère le Goncourt, à l’issue d’une réunion en visio-conférence d’un jury national de lycéens, a annoncé la Fnac dans un communiqué.

Depuis deux mois, près de 2.000 lycéens de 56 classes sont engagés dans la lecture des 14 romans sélectionnés par l’Académie Goncourt.

Lundi, le prix Goncourt a été attribué à Hervé Le Tellier pour L’Anomalie (Gallimard), roman sur un événement difficilement explicable que l’on va s’acharner à s’expliquer.