« Noir de lune » d'Estelle Tolliac: Pourquoi ce roman va illuminer vos jours et vos nuits

PRIX LITTERAIRE « Noir de lune » d'Estelle Tolliac, lauréat du prix « 20 Minutes » du roman, est paru en novembre 2020 chez Les Nouveaux Auteurs

Marceline Bodier membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Noir de lune
Noir de lune — Les Nouveaux Auteurs
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Noir de lune » de Estelle Tolliac, paru le 26 novembre 2020 aux éditions Les Nouveaux Auteurs.

Marceline Bodier, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Noir de lune d’Estelle Tolliac, paru le 26 novembre 2020 aux éditions Les Nouveaux Auteurs.

Sa citation préférée :

« Je… je crois réellement que le mirage de la paix, dans lequel nous avons vécu, depuis la fin de la Guerre Noire, se trouble à nouveau. Peut-être qu’en ce monde de vice et de barbarie, une poignée de jeunes innocents peut seule triompher du danger… Plus que jamais, l’avenir appartient à la jeunesse… »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que les lecteurs qui se rappellent ce que c’est que jubiler avec Alexandre Dumas s’y reconnaîtront. Vous savez, ce plaisir perdu de l’enfance, celui d’une lecture en immersion, impossible à lâcher et qu’on n’accepte d’abandonner dans la journée qu’en échange de la certitude que les aventures des héros vivent avec nous, en nous, avant de les retrouver la nuit ? Ce plaisir, mais dans une écriture moderne, adaptée à notre époque… c’est exactement celui que nous avons retrouvé dans Noir de Lune.
  • Parce que les lecteurs qui ne jurent que par Tolkien s’y retrouveront aussi. Dans Noir de Lune, on trouve des éléments fantastiques : les sociétés sont imaginaires, les peuples ont des pouvoirs magiques, des contes, légendes et folklores dominent les destins. Quel bonheur de découvrir ces peuples mythiques : n’aimeriez-vous pas pouvoir vieillir et rajeunir en un instant, comme l’un, ou ne pas craindre d’être aveugle, comme l’autre, tant sa capacité de développer ses autres sens est poussée à l’extrême ? En lisant Noir de Lune, vous serez tour à tour les uns et les autres.
  • Parce que les lecteurs qui se méfient des ficelles de la magie se délecteront de ce roman qui se montre très subtil sur le plan psychologique, même s’il emporte loin des certitudes matérielles. Tout est cohérent dans ce monde parallèle au nôtre, aussi différent que possible dans son cadre mais aussi proche que possible dans les réactions des personnages : les pouvoirs magiques ont toujours une signification psychologique, et même les batailles sont jubilatoires, parce qu’on ressent toujours la signification métaphorique des voies par lesquelles la victoire s’est imposée.
  • Parce que vous avez dit « corps des femmes » ? Dans le monde englouti de Guernanor, il n’y avait pas d’hommes : les femmes engendraient des femmes sans intervention masculine. Elles se battaient, elles étaient des guerrières redoutées. Mais elles savaient aussi former des alliances et s’unir à des souverains avec qui elles avaient alors des filles et des fils. Et le jour où leur dernière descendante survit, toute l’ambivalence de sa lignée se retrouve en elle : accomplir sa Destinée, et exprimer sa liberté.
  • Parce que c’est un roman assez long ; mais croyez-nous, quand il se termine, on est déçu qu’il soit déjà fini, tant le plaisir de lire prend vraiment tout son sens quand il s’agit de nous permettre de vivre une deuxième vie intense à côté de celle dite vraie, quelle qu’elle soit. Il est probable qu’en tournant la dernière page, vous serez en colère contre l’éditeur qui a osé interrompre l’histoire à un moment où on a envie de tout sauf d’abandonner les personnages à leur sort. Rassurez-vous, la suite est déjà programmée et nous qui l’avons également lue (pour avoir fait partie du jury du prix 20 Minutes du roman), nous vous le disons : précipitez-vous.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Noir de Lune est l’épopée de jeunes gens vecteurs du renouveau face à de vieux pouvoirs épuisés. Menaces de guerre, acrobaties diplomatiques, combats… et histoires d’amour : leur chemin est semé d’embûches. Mais d’où vient la pire adversité : de l’ennemi déclaré, de l’ami proche… ou de soi ?

Les personnages. « Nul ne peut la voir, nul ne doit lui parler. » Aussi, quelle émotion tétanise le lecteur quand Lune, l’O’haï, « la Destinée », rompt son silence sous l’épaisseur de ses voiles pour faire entendre sa voix… un personnage féminin exceptionnel, portée par des compagnons et des ennemis à sa mesure.

Les lieux. Si le livre n’est pas accompagné d’une carte alors que l’auteure a créé un véritable monde, c’est parce que les lieux, du refuge de l’Abbaye du Pré à la monumentale citadelle antharite de Liodorsc, sont si bien décrits qu’on a le souvenir précis d’y avoir vécu le temps d’un livre.

L’époque. Comme dans les romans de fantasy, on a un obscur sentiment de monde médiéval hors du temps. Pourtant, sans hésiter, on peut dire que le roman se passe en 2020. Parce qu’à quelle autre époque peut-on avoir plus besoin de vivre dans un temps épique où tout est possible, que cette année ?

L’auteur. Estelle Tolliac est professeure de français, et avec Noir de Lune, elle signe un premier roman porté par l’enthousiasme de ses premiers lecteurs au sein du jury du prix 20 Minutes du roman, parmi lesquels le romancier Maxime Chattam. Elle a absolument tout balayé sur son passage, et ce n’est que le début.

Ce livre a été lu avec une immense jubilation face à une œuvre qui nous plonge en immersion dans un monde où rien ne manque : personnages, décors, costumes, aventures, retournements de situation et émotions fortes… sans avoir besoin d’en passer par un écran. Le livre papier n’a pas dit son dernier mot !

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !