« Crénom, Baudelaire! »: Jean Teulé teinte son livre du mépris du poète

ROMAN « Crénom, Baudelaire! » de Jean Teulé est paru en octobre 2020 chez Mialet-Barrault

Audrey57 membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Crénom, Baudelaire!
Crénom, Baudelaire! — Mialet-Barrault
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Crénom, Baudelaire! » de Jean Teulé, paru le 7 octobre 2020 aux Éditions Mialet-Barrault.

Audrey57, contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Crénom, Baudelaire! de Jean Teulé, paru le 7 octobre 2020 aux Éditions Mialet-Barrault.

Sa citation préférée :

« Seigneur, mon Dieu si vous existez, accordez-moi la grâce de produire quelques vers qui me prouvent à moi-même que je ne suis pas inférieur à ceux que je méprise. »
 

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que l’on connaît tous Baudelaire, le poète des Fleurs du mal, mais connait-on l’homme ? C’est à la quarantaine de Baudelaire que s’ouvre ce roman. Il chute sur les marches d’une église en s’exclamant Crénom, Baudelaire ! On le trouve usé et fatigué. A bout d’une vie d’excès et d’abus. C’est alors le moment de revenir sur sa vie, et quelle vie !
  • Parce que c’est toute une vie que Jean Teulé va nous livrer. La vie de cet homme excessif, antipathique, mauvais et à qui le lecteur ne trouvera que peu de qualités. Comment un homme aussi abject peut-il écrire des poèmes si beaux et si doux ? Comment tant de délicatesse et de poésie peuvent sortir d’un être comme lui ? C’est tout le paradoxe.
  • Parce que Jean Teulé nous parle de ce sacré poète avec le ton qu’on lui connaît. Un vocabulaire cru et franc. Il dévoile tout sur Baudelaire, sans rien cacher. On ressent toute la passion qu’il a pour cet homme perdu. J’ai aimé redécouvrir quelques poésies qui sont remises dans leur contexte. Des textes sombres et mélancoliques, qui à l’époque choquaient ses contemporains, allant même jusqu’à l’interdiction pour certains textes. Une vie digne d’un roman. Entre douleurs de l’enfance, drogues, folle imagination et détestation personnelle. Une vie d’écriture, une vie qu’il brûle à petit feu.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Un homme chute sur les marches d’une église. Il s’exclame « Crénom, Baudelaire ! ». Le poète est usé et fatigué. Il ne lui reste que quelques mois à vivre, il ne le sait pas encore. C’est l’occasion pour l’auteur de nous conter sa vie à sa manière.

Les personnages. Charles Baudelaire Caroline sa mère Jacques Aupick, son beau-père. Jeanne Duval Ses contemporains

Les lieux. Paris, la Belgique,

L’époque. De 1826 à 1867.

L’auteur. Jean Teulé est l’auteur d’une vingtaine de romans.

Ce livre a été lu avec. avec jubilation. C’est un roman enivrant. Un personnage détestablement passionnant sous une plume dont seul Jean Teulé sait user avec tant de finesse et de génie.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !