« Alma, Le Vent se Lève »: Timothée de Fombelle libère les jeunes victimes de la traite des Noirs

JEUNESSE « Alma, Le Vent se Lève » de Timothée de Fombelle est paru en juin 2020 chez Gallimard Jeunesse

Echos de Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Alma, Le Vent se Lève
Alma, Le Vent se Lève — Gallimard
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Alma, Le Vent se Lève » de Timothée de Fombelle, paru le 11 juin 2020 aux Éditions Gallimard Jeunesse.

Anne-So Echos de Mots, blogueuse et contributrice du groupe de lecture 20 Minutes Livres, vous recommande Alma, Le Vent se Lève de Timothée de Fombelle, paru le 11 juin 2020 aux Éditions Gallimard Jeunesse.

Sa citation préférée :

Alma ne comprend rien à cette histoire de marque et de fer. Dans la langue de sa mère, la langue des Okos, il n’y a pas de fer. Il n’y a de mots que pour ce qui est important. Pour dire la couleur de chaque heure de la nuit ou le gloussement qu’on fait en dormant quand une herbe vient nous toucher l’oreille.
 

Pourquoi ce livre?

  • Parce que ce roman nous prouve une nouvelle fois que Timothée de Fombelle est un auteur incontournable, tant sa narration est immersive et ses ouvrages sont importants. Grâce à sa plume incisive, le lecteur s’immerge sans aucune difficulté dans l’intrigue et commence son éprouvant voyage dans la savane africaine où vivent Alma et sa famille. Alors que son frère disparaît, Alma d’un côté et son père de l’autre quittent la sécurité de Isaya (signifiant « la main »), leur coin de paradis protégé du monde, pour le retrouver.
  • Parce que Alma Le Vent se Lève est le premier tome d’une trilogie accessible dès 13 ans qui raconte l’Histoire d’une manière honnête et respectueuse et le lecteur peut sentir un vrai travail de recherche dans l’élaboration de ce roman. Cette fresque historique aux personnages forts aborde la traite des noirs avec une très grande justesse et sa narration aux multiples points de vue en fait une œuvre complète et toujours fascinante. Les très belles illustrations de François Place achèvent de captiver le lecteur dans cette œuvre parfois éprouvante mais si importante.
  • Parce que Alma et son frère ne sont pas les seuls personnages que le lecteur rencontre au fil de sa lecture. En effet nous suivons également le capitaine d’un bateau de traite, son charpentier, son cuisinier ou encore Joseph Mars, le nouveau membre de l’équipage, jeune et déterminé. Ils ne sont pas les seuls, mais tous les nommer serait trop en dire. Timothée de Fombelle nous offre une galerie de personnages pertinente permettant au lecteur d’avoir une vue d’ensemble sur différentes mains ; qu’elles tirent les ficelles ou y soient attachées.
  • Parce que Alma Le Vent se lève est porteur de très fortes émotions qui serrent le cœur et qui donnent tour à tour envie de protéger, de consoler, de se révolter mais aussi de partager. Partager ce que l’on a appris, ce que l’on a ressenti ; partager pour ne pas oublier. Ce roman est un constant combat contre l’adversité et une ode à l’espoir qui nous échappe parfois mais qu’il faut à tout prix garder car il est l’étincelle qui permet bien souvent d’allumer le feu de la révolte.
  • Parce que ce roman initiatique est à couper le souffle, tant par le talent de l’auteur qui transpire dans chacune de ses phrases que dans le message essentiel passé avec intelligence et empathie. Un récit éblouissant et important à lire, réfléchir et partager.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. 1786. Le petit Lam a disparu de la vallée dans laquelle vit sa famille, loin de tous les dangers. Sa grande sœur se lance alors à sa recherche. Au même moment, à Lisbonne, le jeune Joseph Mars, à la recherche d'un trésors, rejoint l'équipage du terrible Capitaine Gardel sur un navire de traite...

Les personnages. La courageuse Alma, l'énigmatique Joseph Mars, l'impitoyable Capitaine Gardel, le torturé charpentier Jacques Poussin ou encore la révoltée Amélie Bassac, fille de l'armateur du navire de traite. Le lecteur suit de nombreux personnages tous plus intéressants les uns que les autres.

Les lieux. Le roman se déroule en grande partie en mer, de l'Afrique à la France, en passant par le Portugal.

L’époque. Nous suivons tous les personnages sur le mois d'aout 1786.

L’auteur. Timothée de Fombelle est un auteur et dramaturge français de nombreuses fois récompensé pour son travail tant dans le domaine de la littérature que celui du théâtre.

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots, blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !