« Four Dead Queens » et trois jours pour déjouer le complot qui se trame sous la plume d'Astrid Scholte

FANTASY « Four Dead Queens » est un roman fantasy de Astrid Scholte, paru en juin 2020 chez Casterman

Echos de Mots membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Four Dead Queens
Four Dead Queens — Casterman
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Four Dead Queens » de Astrid Scholte, paru le 3 juin 2020 chez Casterman.

Anne-So Echos de Mots, blogueuse littéraire jeunesse et contributrice du groupe de lecture « 20 Minutes Livres », vous recommande Four Dead Queens d’Astrid Scholte, paru le 3 juin 2020 chez Casterman.

Sa citation préférée :

Ne jamais lâcher son moyen de pression avant d’avoir les biens que l’on convoite en sécurité au creux de la main.

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que Four Dead Queens est un roman de fantasy aux airs de thriller, ce qui ravira les adeptes des deux genres. Après avoir volé un messager de passage à Toria, Keralie découvre que les quatre reines de Quadara ont été assassinées. Entre ses mains se trouvent alors des informations pour démasquer le tueur et la jeune femme est bien décidée à les échanger contre une récompense au palais ; une récompense dont elle a besoin le plus vite possible. Pour cela, elle n’aura d’autre choix que de faire équipe avec Varin, le messager, au moins jusqu’à ce qu’elle parvienne à s’en débarrasser…
  • Parce que la narration est très immersive. Nous avons d’un côté un discours à la première personne lorsque nous suivons Keralie au cours de son voyage mouvementé jusqu’au palais. Quand le lecteur n’accompagne pas l’héroïne, une narration à la troisième personne lui permet de passer du temps avec chacune des quatre reines. Elles dirigent toutes un quadrant de Quedara depuis ce qui peut ressembler à une prison dorée. Les règles qui régissent leurs vies sont nombreuses et strictes et ne leur permettent que très peu de faire leurs propres choix.
  • Parce que Varin et Keralie vont devoir fuir l’employeur de cette dernière, Mackiel. Ce voleur avec lequel la jeune femme a grandi n’a de cesse de devenir de plus en plus violent, sombre et inquiétant depuis la mort de son père, quelques années auparavant. Lorsque Keralie refusera de lui donner ce qu’il lui a ordonné de voler, Mackiel et ses terribles sbires se lanceront à la poursuite du duo, offrant une atmosphère encore davantage inquiétante et oppressante à cette course contre la montre.
  • Parce qu’entre Keralie qui cherche à doubler et manipuler son partenaire de route, Mackiel qui semble avoir toujours un coup d’avance, les reines qui cachent bien des secrets et un meurtrier terriblement mystérieux, le mot-clé pour résumer ce roman est « manipulation ». Chacun à leur manière, ils sont à la recherche de davantage de pouvoir ; qu’il soit officiel ou plus symbolique.
  • Parce qu’avec une intrigue passionnante, un rythme efficace, des personnages fourbes juste ce qu’il faut et un mystère qui reste entier jusqu’à la fin, Astrid Scholte nous prouve que sa fantasy est diablement efficace et complexe, même dans un tome unique. Sa plume expressive sert avec brio les différents jeux de dupes ici mis en scène et nous offre, tout simplement, une petite pépite de fantasy à savourer sans modération.
     

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. « Quatre Reines mortes, trois jours pour déjouer le complot, deux amours interdites, une fin que vous ne devinerez jamais. » Un livre à dévorer dès 13 ans.

Les personnages. Keralie est une jeune femme au fort caractère capable de se faufiler n’importe où pour y dérober ce qu’elle désire. Varin est un messager originaire d’Eonia quadrant dans lequel le savoir est le plus important et les émotions n’ont pas leur place.

Les lieux. Le roman prend place dans le royaume de Quedara, des Bas-Fond de Toria au palais de Concorde.

L’époque. Le roman se déroule sur quelques jours seulement, dans une course contre la montre pour déjouer un complot aux nombreuses ramifications.

L’auteur. Astrid Scholte est une autrice australienne installée à Melbourne. Elle a travaillé pendant dix ans dans le cinéma, l’animation et la télévision. Elle signe, avec Four Dead Queens, un premier roman brillant et s’impose déjà comme une plume de littérature young adult à surveiller de près !

Ce livre a été lu avec plaisir par Anne-So Echos de Mots, blogueuse spécialisée dans la littérature jeunesse et ado. « Pour moi, la lecture peut être aussi bien un plaisir personnel dans lequel on court se réfugier qu’une excuse pour échanger et rencontrer d’autres lecteurs. Je suis une amoureuse des mots toujours intéressée par de nouvelles découvertes. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !