Musso et Dicker ont rendez-vous avec les lecteurs

LITTERATURE Guillaume Musso, 45 ans et Joël Dicker, 34 ans, font partie du cercle très fermé des auteurs dont les livres se sont écoulés à des millions d’exemplaires

20 Minutes avec AFP
Guillaume Musso lors de la présentation de « La fille de Brooklyn » en 2016
Guillaume Musso lors de la présentation de « La fille de Brooklyn » en 2016 — F.Andrieu/AgencePeF.Andrieu/AgencePeps/SIPAps/SIPA

Les nouveaux romans de Guillaume Musso et du Suisse Joël Dicker ont rendez-vous cette semaine avec leurs lecteurs après avoir vu leur publication repoussée pour cause d’épidémie de coronavirus et de fermeture des librairies.

La vie est un roman (Calmann-Lévy), le 18e titre de Guillaume Musso, n°1 des ventes en France depuis dix ans, est attendu en librairie mardi. L’Énigme de la chambre 622 (Ed. de Fallois) du Suisse, lauréat du Grand prix du roman de l’Académie française, sera chez les libraires mercredi. Guillaume Musso, 45 ans et Joël Dicker, 34 ans, font partie du cercle très fermé des auteurs dont les livres se sont écoulés à des millions d’exemplaires et chacun de leur roman est attendu avec ferveur.

Le livre de Joël Dicker aurait dû paraître le 25 mars et celui de Guillaume Musso le 28 avril.

Retour en librairie

Pour combler cette longue attente, les éditeurs n’ont pas lésiné sur les moyens. Calmann-Lévy a prévu un tirage de 400.000 exemplaires pour « La vie est un roman ». Le livre de Joël Dicker va bénéficier quant à lui d’un tirage de 450.000 exemplaires. L’enjeu est immense alors que la filière du livre a été terrassée par l’épidémie de Covid-19. Les professionnels de la filière estiment avoir perdu 500 millions d’euros durant le confinement.

Petite éclaircie depuis la fin du confinement. Les lecteurs ont retrouvé le chemin de leur librairie, selon une étude de l’institut GfK pour le magazine professionnel Livres Hebdo. Les ventes ont progressé de 233 % en valeur et de 178 % en volume sur la semaine du 11 au 17 mai, la première du déconfinement​, par rapport à la semaine précédente, indique cette étude. En comparaison annuelle, les ventes ont été supérieures de 2,7 % en valeur et de 6,8 % en volume par rapport à 2019.