Onzième épisode de « Mortal Derby X », le nouveau roman-feuilleton de Rocambole pour 20 Minutes

#LISEZCHEZVOUS Retrouvez chaque jour à 17h un nouvel épisode du feuilleton littéraire de l’appli Rocambole et 20 Minutes : « Mortal Derby X », de Michael Roch

L.B.

— 

"Les hélices de tungstène font concurrence aux spots de la façade du Cocon et éclairent le boyau sordide."
"Les hélices de tungstène font concurrence aux spots de la façade du Cocon et éclairent le boyau sordide." — GettyImages

Chaque jour à 17 h, retrouvez sur 20 Minutes un nouvel épisode de Mortal Derby X, le roman-feuilleton de  Rocambole, l'appli pour lire autrement. Cette série de SF nous projette dans un monde post-effondrement, dont le sport roi est le Quad Derby, confrontation à mi-chemin entre Roller derby et Rollerball. Son auteur, Michael Roch, n’est pas un inconnu. Il a déjà publié des romans de science-fiction et anime la chaîne Youtube La brigade du livre.

Résumé des épisodes précédents : Au cours d’un accident match de Quad Derby, Molly Pop, star de ce sport, se fait violemment éjecter de la piste par une autre concurrente. Elle se réveille à l’hôpital avec des prothèses à la place des jambes et de la haine au fond du cœur. Ce qui n’est pas toléré dans le Cocon, seul protecteur de l’espèce humaine depuis le Grand Effondrement de 2030… Molly est condamnée à l’exil. A peine sortie du Cocon, elle tombe sur Tob qui lui fait découvrir Althen, la plus grande ville du Monde Libre et l’enrôle dans son équipe pour participer au Mortal Derby X.

EPISODE XI - Derby X

Les Ravine Skulls dégainent leurs taseurs et prennent les Fatties de vitesse. Le choc est électrique. Les Fatties sont la surcharge pondérale du Derby X. Elles recrutent les mamas obèses, les grosses enragées. Celles dont les mandales démettent les têtes de leur bonhomme, de leurs morveux, ou des chaudières qui viendraient marcher sur leurs plates-bandes.

Et parce que le Derby X est un jeu de dames, celle qui saute le plus haut est celle qui bouffe les autres. La partie est gagnée : 1/si on assomme toutes les pièces de l’adversaire, 2/si on bloque toutes les pièces de l’adversaire, 3/si l’adversaire abandonne.
Molly cogne dans le lard. Elle entraîne deux gorilles à ses trousses. Quatre Ravine les percutent de plein fouet et les font valser dans le décor. Il faut bien ça. Quand une Ravine dérape, trois viennent à sa rescousse. Les Fatties sont du genre à s’acharner sur leurs cibles. Elles sont en nombre inférieur. L’assaut de la meute de Ravin Sud porte très vite ses fruits, et les mégères ecchymosées sont forcées de reprendre leur fuite en avant.
C’est le moment pour Brood B. Queen de faire son apparition. Elle pousse son cri de jammeuse, alertant les autres de son arrivée. Dans la débandade générale, les Ravine Skulls tiennent les Fatties à l’écart pour lui faciliter le passage. Elle interpelle Molly Pop.
– Les Hells Pit sont sur mes talons.
– Trois meutes dans un seul Tube, ça va faire mal.
– Dispersez-vous ou éjectez-les. Vous arrivez sur la zone des Wicked. Molly, attrape ma main.
Molly, une foulée devant Broody, lui chope le poignet. D’une impulsion, la jammeuse se tire vers l’avant, gagne en vitesse et passe sur la Gouttière.
La meute franchit la ligne de départ des Wicked Demons. Dans les alcôves en surplomb, Molly Pop repère aussitôt Trevor Rigbal. Il la fixe de son œil monorganique, impassible, alors que la foule autour de lui exulte dans tous les sens. Son implant noir tranche avec la pâleur de son visage, clignote deux fois, et Molly Pop le perd de vue en passant dans le Tube suivant.

Les hélices de tungstène font concurrence aux spots de la façade du Cocon et éclairent le boyau sordide. Les obstacles sont plus nombreux. Derrière Molly, les Ravine Skull pètent encore des dents. Les Fatties ont été neutralisées une à une à coups de taseur, leur meute court quelques mètres derrière. Les femmes avec qui les Ravine fricotent, ce sont les Hells Pit de Ravin Nord, remontées à bloc, toutes de noir vêtues, des skinneurs en résille aux contrevents attachés sous leur casque ou autour du cou. Leur visage barbouillé de suie et sillonné de coulées d’huile qui leur tombent des paupières. Leur jammeuse, dans le pack, essuie les hits répétés de Mama Doom et Black Sarah malgré la présence de trois de ses blockeuses. Molly Pop ralentit pour leur prêter main-forte.

Hit des hanches, une Hells Pit se ramasse et bouffe la poussière. Arrêt net de Molly Pop, départ en sprint sur freins avant. Deux poussées et elle rattrape la jammeuse. Coup de coude dans les reins, crochet du droit, taseur enclenché. La jammeuse esquive en s’écartant au bon moment. Elle roque avec une blockeuse, numéro 88, qui hit Molly Pop de l’épaule. La pivot des Ravine Skulls vrille, évite une flaque d’huile, saute par-dessus un amoncellement de gravas et ré-atterrit sur ses roues. Nouveau hit de la numéro 88. Molly est éjectée sur la Gouttière.

La lumière est aveuglante. Molly Pop allonge sa foulée. Elle doit prendre en vitesse, rouler comme une fusée, plus vite que les balles. Elle repère le trou dans la Gouttière, à plusieurs dizaines de mètres devant elle, et la trouée vers le Tube, un peu avant. Elle accélère encore. Aucune trace de Brood B. Queen. Le sol crépite à quelques centimètres de son cul. Les tireurs l’ont repérée. Le passage vers l’extérieur du Track se rapproche. Ses poumons sont en feu. Elle ferme les yeux une seconde, calcule mentalement sa trajectoire. Une main se pose sur son épaule et la retient dans sa course. Molly Pop tourne la tête. Une bouche aux crocs démesurés manque de lui arracher le bras.

Elle hurle, tase en aveugle. Le monstre la projette vers la paroi de la Gouttière. Molly Pop évite la chute à la dernière seconde. Fouette l’air de ses bras. Trouve la trajectoire du Tube. Dévie dans le Rail d’une autre équipe. S’écroule au contact d’un container.
Quand Molly Pop relève la tête, la zombie est debout devant elle. Ubie Stevna, le regard vide et enflammé à la fois, la bouche déformée par un horrible et béant rictus, le corps anglé comme une fracture multiple. Elle a laissé quatre coups de griffe dans l’épaule de Molly Pop. Molly Pop à terre. Molly Pop au ventre enragé. Molly Pop qui veut lui arracher la tête, sur l’instant. Et Molly Pop qui, derrière la silhouette massive d’Ubie Stevna, entraperçoit l’escalier qui descend dans le noir, camouflé à l’intérieur du container.
Le cri de ralliement de Brood B. Queen retentit dans le Tube. Le regard d’Ubie s’embrase. Elle fait volte-face et disparaît. Deux secondes plus tard, la jammeuse des Ravine aide sa pivot à repartir.
– Ça va, Molly Pop ?
– Comme une estropiée.
– On soignera tout ça plus tard. Tu t’es fritée avec la nouvelle jammeuse des Wicked.
– Je sais. Ubie Stevna. Elle ne m’a pas reconnue.
– Je la chasse depuis tout à l’heure. Elle est complètement shootée pour la gagne. Il lui reste pas beaucoup de points à obtenir.
– Tu en es où, toi ?
– Trente-huit. On doit pas avoir plus de cinq points d’écart. Il faut pas qu’elle passe le pack.
– Alors on fonce.

Broody prend les devants, Molly Pop lui colle au cul. Quelques mètres plus loin, elles talonnent la masse informe de Ravine Skulls, de Hells Pit et de Fatties. Ça se hit, ça s’envoie au tapis, ça se relève et, en même temps, ça s’organise pour que la jammeuse des Wicked Demons ne passe pas. Ubie Stevna tente la tangente, par la Gouttière. Les blockeuses tiennent bon, malgré les coups de griffes. La zombie arrache des oreilles, croque des bouts de chair dans les avant-bras, casse des genoux d’un coup de frein métallique.

Molly Pop grogne. Elle veut la rattraper, lui trancher les jambes, lui faire la peau, que Stevna paie sa dette. Elle dégaine son taseur, se rapproche de Broody, pose ses mains sur les hanches de sa coéquipière et se serre de l’appui pour se propulser vers Stevna, poussant la jammeuse des Ravine dans un mur de Hells Pit.

Molly Pop envoie son poing dans le dos de Stevna avec hargne. La zombie ne bronche pas ; elle chope la queue de cheval d’une Fatty qui lui présente son cul et lui scalpe la crinière. La blockeuse se recroqueville de douleur. D’un roulé-boulé, Stevna lui saute par-dessus le dos, échappe à Molly Pop, échappe aux Ravine Skulls, sème le pack entier, et détale dans le Tube.

Quelques secondes plus tard, la sirène qui annonce la fin de la course retentit. Les coureuses sont forcées de regagner leur tunnel de sortie. Elles n’ont pas fini un seul tour du Cocon. Les Wicked Demons remportent la manche.
 

A suivre…

Découvrez le prochain épisode sur notre site ou sur l'appli Rocambole pour iOS ou Android.