« Les Choses humaines »: Karine Tuil n'a pas volé son prix Goncourt des lycéens

ROMAN « Les choses humaines » de Karine Tuil est paru en août 2019 chez Gallimard

pommedereinette membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Les choses humaines
Les choses humaines — Gallimard
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Les choses humaines » de Karine Tuil, paru le 22 août 2019 aux  éditions Gallimard et récompensé par le prix Interallié et le Goncourt des lycéens.

Elise « Pommedereinette », contributrice du groupe de lecture « 20 Minutes Livres », vous recommande Les choses humaines de Karine Tuil, paru le 22 août 2019 aux éditions Gallimard et lauréat des prix Interallié et Goncourt des lycéens.

Sa citation préférée :

« On était souvent déçu par la vie, par soi, par les autres. On pouvait tenter d’être positif, quelqu’un finissait par vous cracher sa négativité au visage, ça s’annulait, on crevait de cet équilibre médiocre, mais lentement, par à-coups, avec des pauses lénifiantes qui proposaient une brève euphorie : une gratification quelconque, l’amour, le sexe – des fulgurances, l’assurance d’être vivant. C’était dans l’ordre des choses. On naissait, on mourait ; entre les deux, avec un peu de chance, on aimait, on était aimé, cela ne durait pas, tôt ou tard, on finissait par être remplacé. Il n’y avait pas à se révolter, c’était le cours invariable des choses humaines. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que c’est un roman remarquablement écrit, l’auteure fait coller la fiction à l’actualité, si bien qu’on ne sait plus si on est ou non en train de lire une histoire vraie.
  • Parce que l’auteure n’a pas de parti pris sur un sujet brûlant : le viol et le harcèlement sexuel. A la manière d’une prof de philo, elle nous fait envisager, à travers les différents personnages, les différentes facettes de la réalité par le prisme de la vérité de chacun, de comment ils ont vécu le drame qui est au centre du roman.
  • Parce que l’auteure nous plonge dans une formidable machine judiciaire et nous fait vivre la descente aux enfers d’une famille à qui tout réussissait, sans complaisance, et en toute objectivité.
  • Parce que ce livre bouleversant fait réfléchir sur la justice telle qu’elle est rendue par et sur les réseaux sociaux.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Alexandre est une jeune étudiant de Stanford à qui tout réussi. Un jour qu’il rentre à Paris chez ses parents, de célèbres journalistes, il passe la soirée avec Mila, la fille du nouveau compagnon de sa mère. Le lendemain, Mila l’accuse de viol. On assiste à la descente aux enfers de la famille.

Les personnages. Jean Farrel célèbre présentateur télé, Claire Farrel essayiste, Alexandre Farrel brillant étudiant, Mila la jeune fille qui accuse Alexandre de viol, les avocats des parties, la présidente de la Cour d’Assises, les intervenants du monde de la justice.

Les lieux. Paris.

L’époque. De nos jours.

L’auteur. Karine Tuil, née le 3 mai 1972 à Paris, est une romancière française. Ses livres ont pour thèmes les contradictions des individus et les hypocrisies de la vie contemporaine, en proposant une analyse sans complaisance de la société.

Ce livre a fait l’effet d’une bombe sur Elise « Pommerereinette », qui l’a dévoré en 48 heures.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !