Et si « Les corps conjugaux » de Sophie de Baere cachaient un secret trop lourd à porter?

ROMAN « Les corps conjugaux » de Sophie de Baere est paru en janvier 2020 chez JC Lattès

Amandine Roulland membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

Les corps conjugaux
Les corps conjugaux — JC Lattès
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « Les corps conjugaux » de Sophie de Baere, paru le 22 janvier 2020 aux Éditions JC Lattès

Amandine Roulland, contributrice du groupe de lecture « 20 Minutes Livres » et blogueuse, vous recommande Les Corps conjugaux de Sophie de Baere, paru le 22 janvier 2020 aux Éditions JC Lattès.

Sa citation préférée :

« Un temps, elle a vénéré l’esprit maternel de sa cadette, admiré cette femme d’à peine trente ans qui avait choisi de tout perdre pour protéger sa famille de l’infamie. »

Pourquoi ce livre ?

  • Parce que dans ce puzzle à reconstituer, ce qui compte, ce sont les petits bouts abîmés. Un secret de famille révélé et les enfants trinquent.
  • Parce que Sophie de Baere, comme Maupassant en son temps, fait d’une histoire invraisemblable au départ, des croquis de vie.
  • Parce que l’écriture, comme le travail de la grand-mère couturière du roman, est parfaite. On peut regarder à l’envers et tout correspond.
  • Parce que l’auteure parle d’une femme de chair et de sang et pas seulement d’un esprit.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Dix-huit ans pile, Alizia fuit sa campagne pour monter à Paris. Se construire une nouvelle vie, croire que l’amour peut tout changer. Avoir même un beau bébé. Mais voilà, maman lui apprend un lourd secret et Alizia disparaît.

Les personnages. Entourée du tiot frère handicapé mental et d’une sœur transparente, Alizia joue les Miss à la Foire de Bolbec pour plaire à maman solo. Puis il n’y a plus que le regard sur elle de Jean qui compte. Alors pourquoi quelques jours après leur mariage, la belle se fait la malle ?

Les lieux. La grisaille de l’enfance à Bolbec contraste avec la vie rêvée en rose parisienne. Mais d’un coup une touche de noir fait virer le tout au rouge sang.

L’époque. De nos jours, quand il existe toujours des différences de classe.

L’auteur. Sophie de Baere enseigne à Nice. Elle est également auteure et compositrice de chansons françaises.

Ce livre a été lu avec l’émotion de retrouver Bolbec, ville beaucoup moins grise pour moi que dans ce roman.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !