« D.V. »: Le diable s'habillait déjà en Prada quand Diana Vreeland faisait la loi

BIOGRAPHIE « D.V. » de Diana Vreeland est paru en juin 2019 chez Séguier

Christian Dorsan membre de la communauté 20 Minutes Livres.

— 

D.V.
D.V. — Séguier
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre.
  • Aujourd'hui, « D.V. » de Diana Vreeland est paru le 20 juin 2019 aux Éditions Séguier.

Christian Dorsan, écrivain, bloggueur et contributeur de la première heure du groupe de lecture « 20 Minutes Livres », vous recommande D.V. de Diana Vreeland, paru le 20 juin 2019 aux Éditions Séguier.

Sa citation préférée :

«Je pense que personne n'a jamais été autant à sa place que moi pendant les années où j'ai été rédactrice en chef de Vogue»

Pourquoi ce livre?

  • Parce que ces mémoires se présentent comme une discussion mondaine que l'on pourrait avoir ensemble, autour d'une bonne tasse de thé ou d'un verre de champagne. Diana Vreeland se raconte, et avec elle l'Histoire. Elle a connu l’aristocratie d'avant-guerre, les milliardaires avec ou sans les crises, les stars, les bons restaurants, les meilleurs hôtels. Toute une vie de luxe au service de la mode.
  • Parce que elle nous parle sans maquillage. Elle dit par exemple : Nous les Blancs « nous sommes au mauvais endroit au mauvais moment; Les Noirs sont pratiquement les seules personnes dont la vue m'est supportable de nos jours». Elle déclare que les Japonaises sont les plus raffinées du monde et garde pour la France un amour démesuré.
  • Parce que c'est une mondaine qui peut papoter avec des chauffeurs de taxi et s’exclamer le jour où elle prend un bus : «Oh, il y a d'autres passagers ! » Mais cette femme au caractère vous surprendra par ses réflexions : On a tous besoin d'une pincée de mauvais goût- c'est chaleureux, c'est sain, c'est charnel (...) L'absence de goût, voila ce que je tolère pas."
  • Parce qu'elle pose toujours avec fraicheur et truculence son regard sur la mode et le temps qui passe. Amies des couturiers, intime de Chanel et Balenciaga elle revisite ses anecdotes avec eux. On rit souvent et on reste surpris par cette détermination. On part dans les palaces, on s'amuse avec le tout Hollywood comme avec les gangsters, c'est plus qu'une vie : c'est une grande aventure qui défile dans ce livre.

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Diana Vreeland se raconte dans ce livre

Les personnages. Elle-même bien sûr mais toute l’aristocratie européenne, le gotha mondain, les acteurs Hollywood et bien sûr les couturiers.

Les lieux. Londres, Paris, New-York

L’époque. 1903 à 1989

L’auteur. Diana Vreeland est l’historique rédactrice en chef de Vogue, bien avant Ana Wintour et Le Diable s’habille en Prada.

Ce livre a été lu avec un immense régal pour ses pintes d'humour et ses propos sans fard ! Séguier a le talent de nous proposer des biographie d'icônes; Diana Vreeland est plus qu'une icône, elle est un témoin privilégiée de l’histoire de la mode et de la grande Histoire aussi.

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

20 Minutes de contexte

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un livre via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les contributeurs de la rubrique choisissent leurs livres, réalisent leurs fiches et leur critique en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés.

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires.

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !