Une suite pour « Harry Potter » ? Non, juste un effet d’annonce de J.K. Rowling

EFFET D'ANNONCE Les rumeurs allaient bon train ces derniers jours après un retour éclair de l’autrice de « Harry Potter » sur Twitter

Mathilde Loire

— 

Le changement de logo de la pièce de théâtre a été annoncé mercredi soir sur Times Square, à New York.
Le changement de logo de la pièce de théâtre a été annoncé mercredi soir sur Times Square, à New York. — Steven Ferdman / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Quand J. K. Rowling tweete, certains fans s’agitent. L’autrice d’Harry Potter, qui ne tweetait plus depuis le mois de mars, a déclenché une nouvelle salve de rumeurs autour de son univers fétiche après un mystérieux tweet ce jeudi.

« Parfois, les ténèbres viennent d’endroits inattendus », a-t-elle publié sur le réseau social en fin de matinée, avec une image stylisée de la marque des Ténèbres, le signe de ralliement des partisans de Voldemort, et une référence à la pièce Harry Potter et l'Enfant maudit.

Quelques minutes avant, le compte Twitter de Pottermore, la plateforme numérique liée au Monde magique d’Harry Potter, avait annoncé « quelque chose d’excitant pour la version new-yorkaise de L’Enfant maudit ».

Nouveau look

Il n’en fallait pas plus pour relancer les rumeurs. Une adaptation filmée de la pièce ? A priori non, l’information avait été démentie. Un nouveau livre ? Une suite ? Une annonce sur Les Animaux Fantastiques ? La réponse est finalement venue plus tard dans la soirée. Les médias, ainsi que les spectateurs du jour de L’Enfant maudit, jouée à New York depuis le 31 août, avaient été invités à se rendre sur Times Square à 23 heures, pour une surprise spéciale. A l’heure prévue, un décompte est lancé… Pour finalement annoncer un changement de logo et un nouveau design pour la pièce, avec un slogan, la fameuse phrase tweetée par J. K. Rowling plus tôt dans la journée.

Le site Pottermore annonce également que 934 places gratuites seront distribuées pour voir la pièce, ainsi que la parution prochaine d’un livre sur les coulisses de la production, Harry Potter and the Cursed Child : The Journey.

Tout ça pour ça ? Il semblerait. Ce « nouveau look » était déjà visible depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Pourtant, c’était bien la seule annonce que les fans devaient attendre ce soir-là. Le site Pottermore a même publié un article ce vendredi, pour détailler le « nouveau look » de la pièce de théâtre. Le titre anglais Harry Potter and the Cursed Child est désormais écrit dans la police créée par Mary GrandPré, l’illustratrice des éditions américaines d’Harry Potter, et utilisée depuis vingt-trois ans pour la série originale et ses adaptations filmiques – avec ses lettres stylisées et un « P » en forme d’éclair. Par ailleurs le dessin d’un nid en forme de vif d’or a été remplacé par une image d’Harry, adulte, jetant un sort.

Lier la pièce aux romans

« Le slogan "Parfois, les ténèbres viennent d’endroits inattendus" a été écrit par J. K. Rowling elle-même pour la description originale de la pièce et apporte un peu plus d’intrigue à l’image », explique également l’article. Comme décrypte le site de fans La Gazette du Sorcier, il s’agit de rappeler la parenté de la pièce avec la série originale. Et surtout, de la lier clairement à J. K. Rowling, alors que de nombreux fans peinent à reconnaître cette pièce, co-écrite avec Jack Thorne et John Tiffany, comme un véritable « huitième tome » de la saga culte, notamment en raison de l’intrigue un peu faible et de dialogues moins bien écrits que ceux des romans.

On croyait la saga Harry Potter terminée avec le septième tome en 2007 puis le dernier film en 2011, mais ces dernières années sont venues successivement les films Les Animaux fantastiques (trois sont encore prévus), la pièce de théâtre présentée comme une suite Harry Potter et l’Enfant maudit, ainsi que des rééditions, ré-rééditions et des livres numériques collectors. Un univers sans fin, donc. Et sur lequel J. K. Rowling ne semble pouvoir s'empêcher d'ajouter des détails, quitte à agacer les fans. La déception était d’ailleurs à la hauteur de l’excitation causée par les tweets, après la « révélation » finale.

Le compte Twitter de l’Enfant maudit a finalement annoncé de nouvelles surprises ce vendredi après-midi, mais de nombreux fans n’y croient plus.