De nouvelles esquisses originales du «Petit Prince» ont été retrouvées en Suisse

AVEC LE COEUR Soixante-seize ans après sa parution, « Le Petit Prince » fait toujours parler de lui. Plusieurs croquis réalisés par Antoine de Saint-Exupéry viennent d’être retrouvés à Winterthour dans le canton de Zurich

Océane Sinicropi avec AFP

— 

Lecture d'une nouvelle édition du "Petit Prince" à Paris le 11 avril 2013
Lecture d'une nouvelle édition du "Petit Prince" à Paris le 11 avril 2013 — Patrick Kovarik AFP

C’est trois esquisses inédites du Petit Prince qui viennent d’être retrouvées dans la maison de Bruno Stefanini, un collectionneur zurichois mort en décembre 2018 à 94 ans. Parfaitement conservés, les dessins d’Antoine de Saint-Exupéry sont désormais dans les mains d’Elisabeth Grossmann, conservatrice de la Fondation pour l’art, la culture et l’histoire de Winterthour.

Les œuvres, achetées lors d’une vente aux enchères il y a plus de 30 ans à Bevaix, ont été retrouvées dans une vieille bâtisse du nord de la Suisse. Elles avaient été stockées à cet endroit par un influent homme d’affaires spécialisé dans l’immobilier. Parmi ces dessins, des dizaines de milliers d’œuvres d’art, plus ou moins bien conservées.

Esquisse du Boa digérant un éléphant
Esquisse du Boa digérant un éléphant - HANDOUT/AFP

Ces trois dessins liés au Petit Prince illustrent notamment le buveur sur sa planète, le boa qui digère un éléphant (lié à des annotations personnelles) et le Petit Prince et le renard. Dans ce carton se trouvaient également un poème illustré d’un petit dessin et une lettre d’amour adressée à sa femme.

Antoine de Saint-Exupery avait vécu deux ans en Suisse, de 1915 à 1917, dans un pensionnat religieux de Fribourg. Les illustrations originales de son livre sont conservées à la Morgan Library à New York. Quant aux devenirs de ces dessins, la Fondation de Winterthour dit avoir pris contact avec la Morgan Library pour les informer de cette « trouvaille ».