«De l'odeur de l'encre»: Lisa Barel trempe sa plume dans le coeur d'une femme

ROMAN « De l’odeur de l’encre » de Lisa Barel a été publié le 7 juin 2018 au Serpent à Plumes

Ecrit par la communauté

— 

De l'odeur de l'encre
De l'odeur de l'encre — Serpent à plumes
  • Les lectures coups de coeur, ça se partage.
  • Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. 
  • «De l'odeur de l'encre» de Lisa Barel est sorti le 7 juin 2018 au Serpent à Plumes...

Christian, contributeur du groupe de lecture 20 Minutes, vous donne son avis sur « De l’odeur de l’encre » par Lisa Barel chez Le Serpent à Plumes (176p., 17€)

Ma citation préférée :

J’en rêvais, d’un peu d’amour. D’un souffle sir moi balayant tous les autres. De l’extraordinaire bouleversement qui nous rend heureux, d’un souffle. Il en suffit d’un. au moment où il vient, je suis sûre que tout s’efface autour. »

Pourquoi ce livre ?

Parce que c’est un livre hypnotique, un livre qui ne laisse pas le temps de le reposer, qu’il faut lire d’une traite comme une course contre le temps. Il s’articule sur une écriture de trois modes : l’autofiction, l’épistolaire et le narratif. Les trois s’invitent sans préambule.

Parce que l’autofiction, c’est le récit de cette fille femme que l’on perçoit comme sauvage, entière, amoureuse. Mais aussi une femme tourmentée : « Quelque chose grondait en moi (?) De la colère, sans doute. Je pourrais dire de la haine (?) Ça débordait, ça dépassait de mes trous de nez. Ça m’envahissait complètement. Une bombe à retardement ». Elle passe sa vie entre ses souvenirs d’enfance, ses entrées à l’hôpital et son grand amour, un écrivain, plus âgé qui collectionne les conquêtes…

Parce qu’à cet homme, elle envoie des lettres, insignifiantes « Aujourd’hui, vous êtes si petit. Demain, je vous murmurai quelque chose » ou enflammées « Tout paraît plus grand et plus fragile. L’hiver vous va si bien. » Et elles deviennent plus distantes au fur et à mesure des pages, jusqu’à devenir menaçantes.

Parce qu’elle joue cette fille, elle joue à se faire du mal ou du bien, on ne sait pas toujours sur quel registre est son humeur.

Parce que la narratrice, dont on ne sait rien, mais que l’on soupçonne être une femme, intervient pour l’accompagner.

Parce que l’histoire, jeu du chat et de la souris peut-être, c’est l’histoire d’une fille qui se veut éperdument libre, qui veut tout de la vie, comme une revanche et qui reste prisonnière d’un terrible événement. Écriture singulière dont on ne peut pas se défaire ou s’en soustraire. On vit avec ses états d’âme, ses tourments, ses angoisses et cette espérance chevillée au corps que l’amour permet de sortir de tout !

Parce que c’est un vrai tour de force que nous propose Lisa Barel, celui de rentrer dans la tête de cette femme que l’on aime. Quelque chose de fragile où l’on sent durant toute la lecture que tout peut basculer…

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. On suit le parcours de femme libre qui passe sa vie entre l’hôpital et son appartement. Elle est amoureuse d’un écrivain qui collectionne les conquêtes féminines. C’est une invitation dans un univers très personnel qui oscille entre émotion et une sensibilité à fleur de peau.

Les personnages. Elle, l’héroïne, Oscar le compagnon d’hôpital, Nadine l’infirmière, l’écrivain dont elle est amoureuse, Henry le médecin, et ses terribles souvenirs.

Les lieux. Paris, Erquy, l’hôpital, l’enfance.

L’époque. Époque actuelle.

L’auteur. Lisa Barel est musicienne et vit à Nantes

Ce 2min' a été préparé avec beaucoup d’intérêt par Christian : "Lecteur et dévoreur de livres, je souhaite partager mes coups de cœur de lecture."

Pour acheter ce livre sur Amazon, cliquer ici

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici