«Trois jours à Jérusalem», Stéphane Arfi: quand Jésus cultivait l'art de la fugue

LITTERATURE «Trois jours à Jérusalem» de Stéphane Arfi est sorti chez JC Lattès le 31 octobre 2018.

Ecrit par la communauté

— 

«Trois jours à Jérusalem» par Stéphane Arfi chez JC Lattès (288 p., 18,50€).
«Trois jours à Jérusalem» par Stéphane Arfi chez JC Lattès (288 p., 18,50€). — JC Lattes/20 Minutes

Les lectures coups de cœur, ça se partage. Notre communauté vous recommande chaque jour un nouveau livre. Aujourd'hui,  «Trois jours à Jérusalem» par Stéphane Arfi chez JC Lattès (288 p., 18,50€).

Christian, contributeur du groupe de lecture 20 Minutes, vous donne son avis sur Trois jours à Jérusalem par Stéphane Arfi chez JC Lattès (288 p., 18,50€).

Ma citation préférée :

« Oui, le ciel devra l’écouter et il devra lui répondre. Le ciel lui dira qu’il y a en effet une autre loi que la loi d’amour pour surmonter les drames de la vie, qu’il y a en effet un autre mot que le mot amour qui rend heureux en dépit des épreuves. »

Pourquoi ce livre ?

Parce que la fugue de Jésus est évoquée dans l’évangile de Luc, Stéphane Arfi, avec son talent de conteur, nous invite à le suivre durant ces trois jours d’errance dans Jérusalem. C’est avec cette petite histoire qu’il nous fait découvrir une partie de la Grande histoire, celle du message universel de l’amour de l’autre.

Parce qu’on découvre un Joshua enfant, colérique voire agressif envers son père, loin des images idéales relayées : « Tais-toi, Yossef ! Tais-toi donc ! » Yossef fit alors ce qu’il faisait chaque fois que Joshua le rejetait devant tout le monde : il baissa les yeux devant ce fils qu’il appelait « Youssef » plutôt que « papa ». Mais c’est un drame interne qui se joue chez cet enfant, une incompréhension de ce qu’il perçoit de ce monde et de l’absurdité de la loi du ciel.

Parce qu’il rejette la loi des religieux, la soumission aveugle lorsque leur loi ne répond pas à ses attentes. Et parce que son attente est de donner une réponse à la souffrance, une parole définitive qui rendrait les gens heureux.

Parce que ces trois jours sont une initiation. Il va parcourir Jérusalem, aller dans le quartier des prostituées, rencontrer des « petites gens » comme un Maitre spirituel qui vont profondément le changer. Ces trois jours vont lui donner ce mot qui doit changer l’humanité toute entière. Stéphane Arfi invite un sage, le Maître Hillel, dans ces trois jours. Lui détient ce mot qui doit libérer l’humain du malheur. Personnage historique, il amène cette touche de vérité qui donne au récit un côté témoignage. Cependant l’écriture de Stéphane Arfi est une écriture onirique. Le lecteur accompagne Joshua pour recevoir ce mot qu’on attend au fil des pages. Et ce mot, simple et grand à la fois le Maître Hillel ne va pas l’offrir mais va inciter Joshua à le trouver avec le lecteur.

Parce que ce livre est un récit initiatique qui risque de bouleverser notre vision du monde, et rien que pour ça, c’est un grand plaisir de le lire. Etre heureux ne suffit pas…

L’essentiel en 2 minutes

L’intrigue. Joshua fausse compagnie à ses parents pour retourner à Jérusalem, pour demander des comptes au ciel. Les trois jours passés dans cette ville vont le changer et tracer un destin hors du commun en quête de réponse à la problématique du bonheur.

Les personnages. Joshua, le Maître Hillel, les parents Yossef et Myriam, son cousin Yohanan, le porteur d’eau Yéhoundah, un lépreux, le grand prêtre Kaïffa et d’autres personnages qui joueront plus tard, un rôle dans l’histoire de Jésus.

Les lieux. Jérusalem

L’époque. 10 Après Jésus Christ

L’auteur. Stéphane Arfi est journaliste, reporter et écrivain, Trois jours à Jérusalem est son deuxième roman.

Ce livre a été lu comme un apprenti qui attend « le secret » par Christian : « Lecteur et dévoreur de livres, je souhaite partager mes coups de cœur de lecture. »

Vous voulez nous recommander un livre qui vous a particulièrement plu ? Rejoignez notre communauté en cliquant ici

 

AU FAIT...

Une partie des liens de cet article sont sponsorisés. A chaque fois que vous achetez un produit via l'un d'entre eux, nous touchons une commission qui nous aide à payer nos factures. Pour éviter tout conflit d'intérêts, nous avons adopté la méthode suivante:

1. Les journalistes de la rubrique «Guide d'achat» choisissent leurs sujets,  réalisent leurs articles et leur sélection de produits en toute indépendance, sans se soucier des liens éventuels qui seront ajoutés. 

2. Les liens sont ajoutés a posteriori, à chaque fois que nous trouvons le produit recommandé sur une de nos plateformes partenaires. 

Merci d'avance à tous ceux qui cliqueront !